open
SELECTION DESIGNATION PU TTC QTE TOTAUX  
Total TTC 0,00 €
Transport: Livraison gratuite !
Total HT 0,00 €
Tva 0,00 €

Total

0,00 €
Haut Gauche Haut Droite Bas Gauche Bas Droite
HAUT_DROITE
HAUT_GAUCHE
BAS_GAUCHE
BAS_DROITE

Effacer cette recherche

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Réseaux sociaux

  • Galerie Bruno Mignot_Facebook
  • Galerie Bruno Mignot_Twitter
  • Galerie Bruno Mignot_Pinterest
  • Galerie Bruno Mignot_LinkedIn

Fetiche Nkishi - Songye - RDC Zaire - Fetiches africains


"Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois... ... "
Sagesse Africaine

Ces fétiches spectaculaires sont parmi les plus prisés d'Afrique, et sont utilisés par les Songyé.
Le Nkishi est un médiateur entre le divin et les hommes.

On fait appel au Nganga (sorcier) en cas de stérilité, maladie, ou de menace. Il confectionne alors un Bwanga (pl. Manga) qui permettra d'atteindre le but désiré, qu'il s'agisse de procréer, guérir, se protéger des malheurs, de la foudre, ou encore d'avoir une chasse giboyeuse.

En savoir plus sur le sujet En savoir plus sur le sujet


En rupture de stock

Alerte baisse de prix

Ce que nous pouvons vous dire sur cet objet
Description

Ces fétiches spectaculaires sont parmi les plus prisés d'Afrique, et sont utilisés par les Songyé
Le Nkishi est un médiateur entre le divin et les hommes.

On fait appel au Nganga (sorcier) en cas de stérilité, maladie, ou de menace. Il confectionne alors un Bwanga (pl. Manga) qui permettra d'atteindre le but désiré, qu'il s'agisse de procréer, guérir, se protéger des malheurs, de la foudre, ou encore d'avoir une chasse giboyeuse.

Un bwanga est un objet ou un assemblage d'objets particuliers auxquels le sorcier incorpore des Bishimba ou amalgames d'ingrédients secrets.

Le Nkishi est une forme particulière de Bwanga qui revêt une forme antropomorphe. Les Bishimba y sont incorporés dans des cavités du nombril et de la tête.

On distingue deux grands types de Mankishi : l'un est destiné à protéger l'ensemble du village et à assurer la fertilité des femmes, le second est confectionné pour un usage personnel ou lié à une famille.

Le premier est généralement d'une taille allant de 60 à 100 cm et plus, le second de taille plus modeste.

Outre l'implant des Bishimba, le sorcier va ajouter d'autres matières, peaux, fourrures, tissus, clous et plaques de laiton, corne, coquillages...

Une fois confectionnés et activés par le Nganga, les Mankishi personnels (aussi appelés Kankishi, étaient placés sur les autels domestiques.

Les Mankishi communautaires étaient eux conservés dans un sanctuaire particulier, situé généralement au centre du village, puis confiés à un gardien censé posséder des pouvoirs de communication et traduire la parole du Nkishi sous une emprise mediuminique.

D'après F. Neyt, Le sensible et la force.

Arts primitifs et masques Africains
Collection particulière

Belle pièce, à la patine lustrée des pièces de collections privées, bois, métal, cornes, superbe expression.

 

Caractéristiques : Fetiche Nkishi - Songye - RDC Zaire - Fetiches africains

  •    Ethnie : Songye / Basongje
  •    Pays d'origine : Congo, Rép. Dém.
  •    Zone de collecte : Congo, Rép. Dém., Kinshasa
  •    Ancienneté présumée : entre 1950 et 1960
  •    Aspect de surface : d'usage
  •    Etat apparent : très bon état
  •    Etat de conservation : dans son jus
  •    Appartenance : ex collection particulière Europe
  •    Test laboratoire : non testé
  •    Hauteur, en cm : 49
  •    Poids, en grammes : 1973
  •    Socle : non
Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !
L'éthnie Songye / Basongje est présente dans le(s) pays suivant(s) :

Cliquez sur le(s) lien(s) ci-dessus pour obtenir des informations géopolitiques sur ce(s) pays.
    Vous ne pouvez écrire de commentaire. Enregistrez-vous au préalable

    Login / connection