Crânes Vaudou de Bokonos

Les crânes reliques se retrouvent dans de nombreuses cultures, et aussi en Afrique, principalement chez les Fon et les Adja avec la religion Vaudou, mais aussi chez les Tiv, Kota, Kongo...

Les descendants des familles utilisent le crâne de leur ancêtre pour rester en contact...

Chez les Fon, Adja ce sont des crânes dits "de bokono"

Guidés par la divination du Fa, les prêtres Vodou (Bokonos) choisissent souvent pour orner leurs autels, des restes d’animaux, mais aussi d’êtres humains : fémurs, tibias ou mâchoires.

Les restes humains comme les crânes sont très appréciés car puissants et dangereux.

ils vont donner à leur possesseur un statut privilégié, lui permettant d’entrer en contact avec les puissances de l'au delà et d'augmenter ses pouvoir en s'accaparant de ceux du défunt dont il utilise le crâne.

Affichage 1-30 de 30 article(s)

Filtres actifs

  • Ancienneté présumée : entre 1960 et 1970