Oracles

Nom créé au XIIe siècle, emprunté du latin oraculum, « parole d'un dieu », lui-même dérivé de orare, « parler ». Selon la croyance des Anciensréponse d'une divinité que l'on venait consulter en un lieu sacré, et dont un interprète inspiré devait dévoiler le sens, sans parvenir toujours à l'éclairer.

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche