Rechercher des objets d'art africain

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

De l'oeuvre originale au faux, les étapes sont multiples :


Authentique :
se dit d'une oeuvre d'art entièrement due à l'intervention et à la main d'un artiste responsable de l'invention comme de la réalisation.

Attribué à : suivi d'un nom d'artiste, l'expression signifie que des présomptions sérieuses désignent celui-ci comme l'auteur vraisemblable.

Atelier de : suivi d'un nom d'artiste, l'expression garantit que l'oeuvre a été exécutée dans l'atelier ou sous la direction du maître cité.

Ecole de : l'auteur de l'oeuvre a été l'élève du maître cité, a subi son influence ou bénéficié de sa technique.

Copies : elles sont de deux sortes. La copie d'étude constitue l'une des bases de l'enseignement artistique, et la copie de vulgarisation répond au désir d'avoir la reproduction d'un original, comme dans le cas de portraits de famille ou de souverains.

Pastiche : oeuvre exécutée par un peintre à la manière d'un autre. Rubens interprétant Titien, par exemple.

Fausse attribution : erreur sur l'auteur d'une oeuvre.

Faux : il est expressément fabriqué dans le but de tromper.

 

Source : Le Figaro Magazine - 6 déc. 2013 p.86.