Objet vendu !

0,00 €
format_quote Lorsque tu offres un pagne à ta belle-mère, ne lui dis pas que c'est pour couvrir ses fesses... format_quote

Personnage masculin en terre cuite 1er siecle - Civilisation Nok - Nigeria

La civilisation Nok apparaît au Nigeria 1000 ans avant J.C. et s'éteint mystérieusement à la fin du premier millénaire.
On suppose que sa disparition est due à une épidémie ou à une famine dévastatrice.

Elle apparaît aujourd'hui avoir été une civilisation très avancée tant sur le plan de son organisation sociale que de son raffinement, à une époque où le reste de l'Afrique méridionale entre dans l'ère néolithique (l'âge de pierre, lorsque chasseurs et cultivateurs ne pouvaient s'aider que d'outils lithiques).

On a, à l'occasion, parlé d'une descendance immédiate avec l'Egypte ancienne ou la Nubie Antique, ce qui expliquerait en partie la maturité de cette civilisation, considérée comme la plus ancienne productrice de terres cuites d'Afrique subsaharienne.

C'est à l'occasion de recherches de gisements miniers sur le plateau de Jos en 1929 que la culture du peuple Nok est redécouverte. Les premières pièces sont sorties de terre mais retombent dans l'oubli.

En 1932, un groupe de 11 statues en parfait état fut découvert près de la ville de Sokoto. Depuis cette date, des statues en provenance de la ville de Katsina ont été mises au jour.

Plus tard encore, en 1943, à proximité du village de Nok, au centre du Nigeria, est extraite, par hasard, une nouvelle série de figurines en argile, lors de l'exploitation d'une mine d'étain.
L'histoire nous en est mieux connue et mérite d'être racontée : un ouvrier avait trouvé une tête qu'il avait emportée chez lui pour en faire un épouvantail, rôle qu'elle remplit parfaitement pendant un an dans un champ d'ignames.
Elle attira cependant l'attention du directeur de la mine qui l'acheta. Il l'emporta dans la ville de Jos et la montra à l'administrateur civil stagiaire, Bernard Fagg, archéologue de formation, qui comprit immédiatement son importance. Il demanda alors à tous les mineurs de l'avertir de leurs découvertes, ce qui permit de réunir plus de 150 pièces.

Par la suite, Bernard et Angela Fagg dirigèrent des fouilles systématiques qui se sont révélées d'autant plus fructueuses que les trouvailles, dispersées sur une zone très vaste, ont largement dépassé le site initial.

En 1977, le nombre d'objets en terre cuite découverts au cours de travaux d'extraction minière se chiffrait à 153 unités, provenant en majorité de dépôts secondaires (les statuettes avaient été charriées par les crues vers les vallées) situés dans les lits des fleuves desséchés de la savane du centre et du nord du Nigeria, au sud-ouest du plateau de Jos.

Par la suite, de nouvelles découvertes ont eu lieu dans une zone toujours plus étendue, couvrant actuellement une superficie de 480 sur 320 km, englobant la moyenne vallée du Niger et la vallée inférieure de la Bénue.
Texte extrait de wikipédia

 Arts primitifs et masques Africains

Provenance collection particulière

Personnage masculin (h = 56 cm) en génuflexion levant le bras droit, soclé.

Quelques manques sur la base ; on devine une trace de restauration du bras droit et de la tête, sans doute cassés et recollés.

Le test d’Archeolabs de mars 2005 le date entre 400 av. J.-C. et 200 apr. J.-C..

Splendide pièce proposée à la vente par l'un de nos clients. 

Nous consulter pour le prix de vente.

 

Fiche technique

Ethnie
Nok / Région de
Pays d'origine
Nigeria
Zone de collecte
Nigeria, Abuja
Ancienneté présumée
I er siècle après JC
Matière principale
terre cuite
Aspect de surface
de collection
Etat apparent
bon état, quelques manques ou accidents
Etat de conservation
restaurations par ancien propriétaire
Appartenance
ex collection particulière Europe
Test laboratoire
Thermo L par Archéolabs - Grenoble - France
Hauteur, en cm
56
Socle
non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Zagourski

L'Afrique disparue

  • Auteur : Pierre Loos
  • Auteur : Skira

Un exceptionnel reportage photographique fait ressurgir la mémoire des comportements, des cérémonies et des décorations corporelles d'une Afrique des années vingt et trente que l'on peut à juste titre définir...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

L'Afrique disparue

Sculptures Ivoiriennes

  • Auteur : Bohumil Holas
  • Auteur : Geuthner

Catalogue de pièces, nombreuses planches.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Sculptures ivoiriennes

Le geste Kongo

  • Auteur : Robert Farris Thompson, Jean Nsondé, Erwan Diante
  • Auteur : Dapper

Cet ouvrage aborde à travers la sculpture le langage du corps d'un groupe important de l'Afrique subsaharienne, les Kôngo. Ils vivent principalement au Congo, avec une extension au Gabon et en Angola.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Le Geste Kôngo

White Gold, black hands

Ivory sculpture in Congo Vol. IV

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Congo Gallery

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Dowayo Namchi poupées du Cameroun

Les Dowayo et leur culte

  • Auteur : Christoph Kruger
  • Auteur : Afrika Incognita

Ce livre, qui présente plusieurs poupées anciennes utilisées dans l’exercice des rites, comble ainsi une lacune jusque-là déplorée dans les milieux spécialisés et par les collectionneurs.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Trésors d'Afrique

Musée de Tervuren

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : De Vries - Brouwers

Ouvrage édité à l'occasion du Centenaire du Musée de Tervuren. 250 objets présentés et commentés.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Trésors d'Afrique Musée de Tervuren