Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

  • Re : Statue inconnue Un air indonésien Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  • Katoyo Noir Bonjour. Pourriez vous me dire ce que vous pensez vous de ce masque Katoyo ? Merci
  • Re : NGULU CHOKWE ! Effectivement à part un éventuel intérêt esthétique, ce masque ne me paraît pas avoir grand chose à offrir. Ce type de patine, par ailleurs me semble-t-il similaire à celle de votre autre masque, est fréquente sur les pièces destinées uniquement au com...
  • Re : Tête de reliquaire Bieri Fang Le mystère a été élucidé, un grand merci à vous tous ! Je suis aussi curieux de savoir si les aborigènes d'Amérique et d'Australie avaient aussi ces pratiques
  • Re : Statue inconnue ... de mains indonésiennes, me semble-t-il. Quant au style, je ne vois pas... Par élimination, plutôt Indonésie orientale - Timor, par exemple. Quant à l'authenticité : ??  (gros doute, quand même).

Kota / Shamaye Pays : Gabon - Région ou ville : Gabon

Les Kota sont installés actuellement à  l'Est du Gabon, débordant toutefois de façon assez importante au Congo Brazza.De façon schématique, ils occupent toute la portion de territoire située entre le fleuve Ogooué et la rivière Ivindo, prolongée par son affluent la Djouah, à  l'est du confluent de ces deux grands cours d'eau.Vers le nord-est, le pays kota s'étale largement au Congo Brazza en amont du bassin de la Likouala.Plus au sud, par contre, le pays se rétrécit au niveau de Franceville, coincé à  l'est par les territoires occupés par les Téké (avec lesquels ils ont des contacts étroits) et à  l'ouest par ceux occupés par les Bandjabi et les Batsangui. Il développe de la sorte un pédoncule qui pénètre largement au Congo Brazza pour s'arrèter un peu plus au nord de Sibiti.Ainsi défini, le pays kota couvre, selon Perrois, un peu plus de 70000 km², soit environ le quart de la superficie du Gabon.Dans le domaine de l'art traditionnel africain, la désignation " art kota " s'applique à  des groupes ethniques aux diversités bien marquées mais se caractérisant toutefois par une forte identité linguistique et culturelle.On distingue les sous-groupes suivants:Les Kota sont installés actuellement à  l'Est du Gabon, débordant toutefois de façon assez importante au Congo Brazza.De façon schématique, ils occupent toute la portion de territoire située entre le fleuve Ogooué et la rivière Ivindo, prolongée par son affluent la Djouah, à  l'est du confluent de ces deux grands cours d'eau.Vers le nord-est, le pays kota s'étale largement au Congo Brazza en amont du bassin de la Likouala.Plus au sud, par contre, le pays se rétrécit au niveau de Franceville, coincé à  l'est par les territoires occupés par les Téké (avec lesquels ils ont des contacts étroits) et à  l'ouest par ceux occupés par les Bandjabi et les Batsangui. Il développe de la sorte un pédoncule qui pénètre largement au Congo Brazza pour s'arrèter un peu plus au nord de Sibiti.Ainsi défini, le pays kota couvre, selon Perrois, un peu plus de 70000 km², soit environ le quart de la superficie du Gabon.Dans le domaine de l'art traditionnel africain, la désignation " art kota " s'applique à  des groupes ethniques aux diversités bien marquées mais se caractérisant toutefois par une forte identité linguistique et culturelle.On distingue les sous-groupes suivants:Au nord:les Bakota (s.s.), Mahongwé, Shaké, Ndambomo, Shamaye.Au sud:les Obamba (Mbédé) , Mindoumou, Bakanigui, Bawumbu, Mindassa, et Bakélé.

© Textes adaptés des sources suivantes : "The peoples of Africa" de J. Olson, Wikipédia, Joshua Project, Cia...
Résultats 1 - 2 sur 2.
Résultats 1 - 2 sur 2.