Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

  • Re : couteaux Alors là ! Je suis largement dépassé !... 
    J'ai bien vu quelques armes ...
  • Baluba ou pas Luba ? Bonjour,

    Un autre couteau du Congo à identifier. Il fait 37,5 cm.
  • Re : couteaux Non, ce n'est pas Yakoma, je pense plutôt Makéré-Baali.
  • Re : statue percée Au fait ... je sais bien que c'est une copie , il ya plus de gardien de reliquaire ...
  • Re : couteaux OK pour le petit ! Il semble bien Metoko...

    Mais pour le plus grand, je ne ...

Art contemporain 

L’Art contemporain africain est très dynamique. Il s'inspire aussi bien des traditions du continent que, et c'est de plus en plus le cas, des réalités urbaines contemporaines d'une Afrique en mutation, qui se cherche encore une identité.Les techniques et les supports sont variés, allant de la simple peinture aux installations avec projection vidéo, en passant par des sculptures faites en matériaux de récupération... 
Agbagli Fofo Oeuvre réalisée par le fils de Kossi Agbagli, Fofo (grand frère en Mina) qui a repris l'atelier de son père à  son décèdé.On reconnaît bien le style paternel, riche en couleurs en en symbolique. Nous avons laissé plus bas pour information, une petite biographie du père de cet artiste qui vous permettra de mieux appréhender cet art si particulier.
Agbagli Kossi L'oeuvre d'Agbagli, étalée sur plus de vingt ans, est impressionnante. Ses pièces, sont de toute beauté. Pour ces couleurs, il utilise la laque automobile, épaisse et brillante. Il crée un monde étrange, gai et réaliste. Ses statues regroupent trois tribus distinctes : les roses, les blancs pâles et les bruns plus véridiques, plus ancrés dans la vie et le terroir de la négritude. Agbagli n'a cessé de peupler les cours et les autels de ses créatures de nostalgie, de rève et d'espoir. Agbagli Kossi Fofo, Agbagli Kossi Beaugars, deux de ses garçons qui l'ont longtemps observé, l'imitent aujourd'hui.
Agostino Malaba Agostino Malaba est né en 1949 dans le village de Mchauru, Massai District, au Sud de la Tanzanie. Son apprentissage de sculpteur s'est fait auprès des anciens sculpteurs Makondé.Moins connu que George Lilanga, il s'agit néanmoins de son oncle. Malaba travaillait déjà  à  Nyumba Ya Sanaa (centre artistique et culturel de Dar-es-Salaam, creuset de l'art contemporain Makondé) lorsqu'il invita son neuveu George Lilanga (alors veilleur de nuit) à  l'y rejoindre et à  faire l'apprentissage de la peinture et de la sculpture. Il suivit ensuite la voie ouverte par Lilanga et se mit à  produire des sculptures en bois peint...
Autres

Autres pièces d'art contemporain, majoritairement des peintures appartenant à la Galerie. Certaines sont à vendre.

Balma Patrice Patrice Balma est un jeune sculpteur d'une trentaine d'années pour lequel nous avons eu un coup de coeur. Ses oeuvres, souvent filiformes, non sans rappeler Giaccometti, sont en bronze coulé à  la cire perdu. On y retrouve encore la force de l'empreinte des doigt, sous une couche de patine verte.Patrice Balma à  été lauréat du SIAO en 2004 pour la catégorie "travaux en bronze".
Demba Camara

Aboubakar Camra dit, Demba Camara est né en 1970 à Bouaké en Côte d'Ivoire.

Il vit et travaille à Abidjan où il s'est installé depuis 1994.

Il fit ses premières armes de sculpteur auprès de son grand frère qui lui enseigna le métier. Il s'installa pour la première fois à son compte en 1990.

Frédéric Bruly Bouabré Frédéric Bruly Bouabré est un artiste ivoirien né en 1923 à Zéprégühé dans la région de Daloa. Dessinateur et poète, il est aussi l'inventeur d'une écriture spécifiquement africaine pour sauver de l'oubli la culture du peuple bété. Son oeuvre se retrouves dans les plus grandes collections mondiales d'art contemporain Africain. C'est un artiste majeur, témoignant de la vitalité de l'art contemporain en Afrique.
Fundi John John Fundi est né en 1939 à  Mueda (Mozambique), il est décédé en 1991 à  Chanika (Tanzanie). Il reste l'un des plus grands artistes contemporains Makondé. Il laisse derrière lui de nombreuses oeuvres majeures figurant dans d'importants musées à  travers le monde.Il n'est pas facile de caractériser l'oeuvre de "Johnny Walker ", surnom favori de John Fundi, jouant sur l'ambiguité entre le buveur de Scotch et le voyageur céleste. Quand on lui demandait quelle était sa source d'inspiration, il aimait répondre qu'il soupçonnait son esprit de s'évader furtivement la nuit pour prendre part à  des réunions secrètes. Marquée par une personnalité agitée et fantasmagorique, son oeuvre décrit des bons et des mauvais esprits qui sont invariablement envoyés dans le monde avec une sorte de difformité, celle-ci évoquant la sexualité de manière...
Kwei Kane L'histoire des cercueils traditionnels personnalisés aurait commencé avec Samuel Kane Kwei. Dans les années 50, ce jeune homme décide qu'il ne sera pas fermier ou pècheur, principale activité des Ga. Il veut ètre menuisier. Il apprend le métier avec l'un de ses oncles dans un atelier. Ses capacités artistiques se révèlent. Il les met à  l'oeuvre lorsqu'un de ses oncles, pècheur réputé, lui demande de confectionner un cercueil particulier pour l'accompagner dans l'au-delà . Samuel Kane Kwei s'exécute et créé un cercueil en forme de baleine.
Lilanga Georges Georges Lilanga Di Nyama est né vers 1940 à  Maasi en Tanzanie, décédé en 2005.Peintre et sculpteur Makonde, G. Lilanga crée des figures caricaturales hybrides et les agence dans un univers particulièrement coloré. Son oeuvre est chargée de l'univers spirituel de sa communauté, notamment les danses Mapico, les représentations de Shetani (bons et mauvais esprits représentant les qualités et les défauts des hommes, les fètes et les conflits sociaux), et le symbolisme Ujamaa, reflet de la solidarité humaine.
Makonde Kashimir Le style shetani ou Majini (en swahili), créé par le sculpteur Samaki, représente des ètres surnaturels : démons, esprits, entremèlés en une unité organique sinueuse, aux membres anastomosés, sveltes, ondoyants...Ces sculptures d'une étonnante modernité rappellent aux européens des oeuvres surréalistes et ont séduit le public durant les années 60. Elles sont sculptées dans du bois d'ébéne, parfois avec aubier, parfois sans.
Osi Valdes Peinture très contemporaine d'un artiste Français installé au Togo depuis de nombreuses années.Osi Valdès, la cinquantaine passée, aime à  nous montrer l'Afrique est ses objets fétiches sous un jour plus coloré que nature. Fortement impréssionné par la culture Moba, il nous livre ici une composition personnelle autour des fameux fétiches Moba et des pendentifs Balougal caractéristiques de cette ethnie si peu connue.
S. Kom

Soké Kom est un artiste de Lomé, Togo, travaillant dans le style de Kossi Agbagli.