Peuple - ethnie Fulani

Pays : Burkina Faso / Nigéria - Région ou ville : Mopti

Copyright Google Maps

Les Peuls (peul : Fulɓe, singulier Pullo; anglais : Fula ou Fulani) sont traditionnellement des pasteurs de la région sahélo-saharienne qui se répartissent dans une quinzaine de pays, en Afrique de l'Ouest, mais également au Tchad, en République centrafricaine et au Soudan.

D'abord nomades, beaucoup se sont sédentarisés. Ils sont majoritairement musulmans ainsi qu'une minorité de bahá’ís. Leur dispersion et mobilité ont favorisé les échanges et les métissages avec d'autres populations. Leur origine et celle de leur identité, pas uniquement liée à la langue peule (pular ou fulfulde) a longtemps fait débat. Les Wodaabe, notamment connus pour la fête du Geerewol, sont un des groupes peuls.

Les Peuls constituent une minorité dans tous les pays qu'ils habitent. Ils sont cependant le principal groupe ethnique en Guinée (40 %).

 

Selon les sources, on observe de très nombreuses variantes : Adamawa Fulani, Adamawa Fula, Afuli, Felata, Fellaata, Fellah, Fellani, Fellata, Filani, Foulah, Foulani, Foulanis, Foulanke, Foulankunda, Foula, Foulbé, Foulbés, Fufulde, Fulah, Fulakunda, Fulani, Fulanis, Fulanke, Fula, Fulata, Fulbe, Fulbes, Fulfede, Fullah, Ful, Futa, Fuulbe, Hilani, Peuhl, Peul, Peuls Pandé, Poular, Pulaar, Pulli, Pullo, Pulo, Toroobe.

Le terme « Peul » est la transcription française du mot wolof pë'l qui désigne ce peuple.

Les natifs se nomment eux-mêmes «Pullo».

Les termes fula, fulbé, foulbé, fulani, foute sont des termes attribués par d'autres ethnies d'après les Peuls eux-mêmes. Fulla « errants » (Pullo au singulier). On rencontre aussi d'autres graphies en français, telles que poular ou peulh.

L'ethnonyme apparaît parfois sous la forme de FoulhsPhoulsPoulesPouliFoulifoullahPoullôrifulafulani. « Peul » est le terme le plus utilisé dans les textes contemporains en français. Dans le passé, on l'orthographiait plutôt « Peulh » mais cette forme subsiste parfois et l'on rencontre également « Peuhl ».