Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

  • Re : Bambara mal baré ! C'est vrais Jean Luc et également dans les oreilles.
  • Re : Petit E.T. Bonjour Véronique, Grand merci ! Me voilà avec une figurine qui vient des entrailles de la Terre et certainement  dotée de pouvoirs telluriques :-) J’ai fait un petit voyage immobile au pays des Sasaks méconnus. Belle découverte et article intéressant ...
  • Re : Bambara mal baré ! Pour moi également senoufo, frontaliers avec le Mali... Je suis d’accord concernant les frontières poreuses de style. Un autre exemple flagrant: regardez l’art du bandundu: rien de plus complexe que de différencier les objets yaka, nkanu, suku ou holo...
  • Re : Bambara mal baré ! C'est un peu ce qu'on disait , tête Bambara , silhouette Senoufo .... Bamboufo ...
  • Re : Bambara mal baré ! Bonjour, Ce détail n'a peut-être pas d'importance mais comme il me trotte dans la tête je l'expose. Je trouve qu'on remarque beaucoup plus de sculpture Bamana avec un trou au niveau du nez sans doute pour y insérer un anneau. Alors que chez les Senoufo...

Peuple africain Konkomba Pays : Ghana / Togo - Région ou ville : Yendi

Les Konkomba : les Konkomba, ainsi appelés par l'Administration, se noment eux-mèmes Bi Kpampkpambé (singulier : Ou Kpamkpamdja).


Ils sont à  cheval sur le Togo et le Ghana. Ceux qui nous intéressent habitent la zone comprise entre la rivière Kara au sud, le Koumongou au nord et la rive gauche de l'Oti. Il s'agit des Komba ou Bi-kouomb, des Tchaboba ou Bi-Tchabob, des Man-Kpimba ou Bi-Mankpimb, trois des cinq grands clans qui constituent l'ethnie Konkomba, dont la plus grande partie vit au Ghana.


Ceux qui sont au Togo viennent, d'après leurs traditions, de certaines localités du Ghana en particulier de Yendi et de ses environs. Les clans qui se prétendent autochtones, comme Bi-kombong et Bou-Bankamb, sont en fait issus de brassage de populations anciennes, comme les Dyè et les "˜'vrais'' Konkomba.


On peut estimer la présence des Konkomba dans l'actuel territoire du Togo dès le milieu du XVIIIè siècle pour les premiers immigrants. Les derniers s'y seraient installés vers la deuxième moitié du XIXè siècle. Mais en réalité, les migrants Konkomba se sont poursuivis jusque pendant la période coloniale, en dépit de l'apparition des frontières.


Les premiers immigrants déclarent avoir trouvé le pays vide, mais reconnaissent dans la plupart des cas avoir constaté sur place les vestiges d'un passé humain : objets en terre cuite, bracelets en fer, flèches, lances et scories.

© Textes adaptés des sources suivantes : "The peoples of Africa" de J. Olson, Wikipédia, Joshua Project, Cia...
Résultats 1 - 2 sur 2.
  • 950 €

    Les Konkomba, se nomment eux-mêmes Bi Kpampkpambé (singulier : Ou Kpamkpamdja). Ils sont à cheval sur le Togo et le Ghana. On peut estimer la présence des Konkomba dans l'actuel territoire du Togo dès le milieu du XVIIIe siècle pour les premiers immigrants. Les derniers s'y seraient installés vers la deuxième moitié du XIXe. Les Konkomba, se nomment eux-mêmes Bi...

  • 330 €

    Les Konkomba, se nomment eux-mêmes Bi Kpampkpambé (singulier : Ou Kpamkpamdja). Ils sont à cheval sur le Togo et le Ghana. On peut estimer la présence des Konkomba dans l'actuel territoire du Togo dès le milieu du XVIIIe siècle pour les premiers immigrants. Les derniers s'y seraient installés vers la deuxième moitié du XIXe. Les Konkomba, se nomment eux-mêmes Bi...

Résultats 1 - 2 sur 2.