Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

  • Re : Coupe mais pas cruche. OOPS, je viens de m'apercevoir que je possède ce livre,(quel désordre chez moi) mais les auteurs collectionneurs le précisent bien ,il s'agit souvent d'objets de fantaisie, elles sont gigantesques 60cm et plus, je suis quelque peu sceptique , qu'elle...
  • Re : Coupe mais pas cruche. je vous remercie, cela me rassure de savoir qu'il existe des coupes , Oui Christian ,l'art Mangbetou , est un art du portrait et tu confirmes les dire d'un marchand , qui m'expliquait ne plus vendre de terres cuites , car elles arrivent toujours en Eu...
  • Re : Coupe mais pas cruche. En tout cas , elle est bien belle , et à l'air authentique .... la patine :-)    jolie pièce
  • Re : Coupe mais pas cruche. Bonsoir Claudius, Oui, il y en a dans ce livre : https://www.amazon.fr/Poteries-africaines-figur ées-modernes-Brissaud-Mendes/dp/274277615X mais de plus grande dimension que celle que tu présentes. Je ferai un scan plus tard, quand je trouverai le temps...
  • Re : Coupe mais pas cruche. Bonjour Claudius. J'ai vu une coupe comparable il y a deux ans à Paris. Le marchand m'avait expliqué alors que c'était une coupe-portrait évoquant un ancêtre et n'ayant pas vocation à contenir du liquide mais je n'ai eu par la suite aucune confirmation...

Peuple africain Harari Pays : Éthiopie - Région ou ville : Ethiopie - Harar

Les Hararis sont un groupe ethnique à l'histoire singulière. Du 16ème au 20ème siècle, cette population s'est isolée derrière les murailles de la ville de Harar : une enclave Sunni Musulmane, située dans les monts éthiopiens et non loin de la mer Rouge.


Ils pratiquent l'endogamie et découragent les contacts sociaux avec les populations non-Harari.


En 1948 l'Ethiopie retrouva le contrôle sur la ville, certains Hararis commencèrent à quitter Harer, pour se diriger vers Addis Abada et Dire Dawa et pratiquer le commerce. Cette migration s'est accélérée lors de la révolution Ethiopienne de 1974.


Au cours des années 1970, le gouvernement a fait passer plusieurs lois qui vont dévaster l'économie Harari.


L'une en 1975 qui stipule l'interdiction pour les individus de posséder des terrains dépassant les 0,1 km2, puis une autre la même année qui diminua le nombre de propriérté qu'un citoyen avait le droit de posséder.


Aujourd'hui on recense près de 50.000 Hararis, la grande majorité vit à Addis Abada

© Textes adaptés des sources suivantes : "The peoples of Africa" de J. Olson, Wikipédia, Joshua Project, Cia...
Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.