Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

Sotho Pays : Afrique du Sud - Région ou ville : Lesotho

Les Sotho sont un des plus large groupes ethniques dans le sud de l'Afrique.
Selon l'Encylopédie Africaine de John J. Grotpeter en 1974, le Sotho est un langage Bantu parlé par plus de 7 million de personnes aujourd'hui.
La plupart des Sothos vivent en Lestoho, anciennement Basutoland.
Le Sotho est un langage écrit avec une riche tradition littéraire. Les écrivains Sotho les plus connus sont Thomas Mafolo, qui a écrit Shaka, et A. M. Sekese.

Les Sothos se sont divisés pour former de nombreux grands groupes basés sur une loyauté politique envers une chefferie. 
Les chefs Sothos majeurs sont les Fokengs, Kwenas*, Phutis*, Phutings, Taungs, Tlokwas*, et Pedis*. Les ethnologues estiment que le peuple Sotho ont vécu dans le sud de l'Afrique pour plus d'un millénaire.
Leur identité ethnique a fusionné premièrement dans les années 1820 sous la direction de Moshoeshoe quand il a dirigé son peuple durant les attaques de Shaka et de Zulus*.

Les Sothos sont divisés en trois grands groupes régionaux ;


- Les Sothos du Sud résident pour la plupart en Lesotho.


- Les Sothos de l'Ouest, également appelés les Tswana*, vivent pour la plupart au Botswana.


- Les Sothos du Nord sont largement constitués du peuple Pedi, pour la plupart vivant au niveau du Transvaal près du Swaziland. 

En Afrique du Sud, les Sothos sont divisés administrativement entre le Sotho du Nord, qui vivent de manière indépendante sur leur "terre d'origine" du Lebowa, et les Sothos du Sud.


Le christianisme est répandu parmi les Sothos.

La plupart des Sothos sont encore agriculteurs, cultivant du maïs, du sorgho, élevant du bétail, et des chèvres. 


Durant les trente dernières années, un nombre croissant d'agriculteurs Sotho ont fait la transition vers l'agriculture commerciale, et beaucoup d'hommes ont quitté leurs foyers pour travailler dans les mines, les sites de plantations, communes et villes d'Afrique du Sud et Lesotho.




REFERENCES : African Encyclopedia. 1974; John J. Grotpeter. // Historical Dictionary of Swaziland. 1975; Gordon Haliburton. // Historical Dictionary of Lesotho. 1977. 

© Textes adaptés des sources suivantes : "The peoples of Africa" de J. Olson, Wikipédia, Joshua Project, Cia...
Résultats 1 - 3 sur 3.
  • 280 €

    Le nom local pour ces poupées est Nguana. Offertes à l'occasion de leur mariage, les jeunes femmes Sotho utilisaient ces figurines pour combattre l'infertilité. Elles constituaient un bien précieux jusqu'à la naissance du premier enfant, lequel recevait généralement le nom par lequel la mère avait nommé la figurine. Voir plus d'infos sur ces figurines... Le nom local pour ces poupées est...

  • 650 €

    Le nom local pour ces poupées est Nguana. Offertes à l'occasion de leur mariage, les jeunes femmes Sotho utilisaient ces figurines pour combattre l'infertilité. Elles constituaient un bien précieux jusqu'à la naissance du premier enfant, lequel recevait généralement le nom par lequel la mère avait nommé la figurine. Voir plus d'infos sur ces figurines... Le nom local pour ces poupées est...

  • 550 €

    Le nom local pour ces poupées est Nguana. Offertes à l'occasion de leur mariage, les jeunes femmes Sotho utilisaient ces figurines pour combattre l'infertilité. Elles constituaient un bien précieux jusqu'à la naissance du premier enfant, lequel recevait généralement le nom par lequel la mère avait nommé la figurine. Voir plus d'infos sur ces figurines... Le nom local pour ces poupées est...

Résultats 1 - 3 sur 3.