Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

  • Re : LULUWA Claudius, je confirme ce que tu écris : c'est un très beau livre, très instructif, à acheter même s'il peut paraître un peu cher. D'autre part, je suis enfin allé chercher le catalogue de l'exposition du Bode Muséum ("Beyond compare") et je l'ai lu cet...
  • LULUWA je viens d'acquérir le  beau livre sur les Luluwa de Petridis, c'est très complet avec d'abondantes illustrations montrant une grande diversité de scarifications/ciselures…moi des objets Luluwa , j'en vois jamais passer, à part les habituelles  copies...
  • Re : trous fixation rectangulaire Bon à savoir , merci Bruno et puis ça fait rêver .
  • Re : trous fixation rectangulaire Le mieux en ancienneté ce sont les trous faits au silex. On voit bien les entailles. Et pour la patine, le guano de chauve souris. Chez Sotheby’s un passeport Dan Kran de ce tonneau s’est vendu 980 000 euros l’an dernier. Envoyé de mon iPhone en utilis...
  • Re : trous fixation rectangulaire J'ai lu effectivement que c'était un critère d'ancienneté (en tout cas, c'est plus compliqué à faire qu'avec une vrille) mais, même si c'est exact, les "bons" faussaires le savent également (je ne dis pas que cela s'applique à ton masque car il a l'air...

Wobe Pays : Côte d'Ivoire - Région ou ville : Sassandra

Les populations dites Guéré et Wobé, fortes de 200 000 individus environ (1965), s’inscrivent approxima- 
tivement, dans la zone forectière de l’Ouest ivoirien, dans un triangle isocèle dont la base est constituée 
par le fleuve Sassandra, entre les parallèles 5050’ et 7043’ de latitude Nord, et le sommet par le centre semi-urbain, de Toulépleu, aux confins du Libéria. 


La tradition orale, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, ne fait état que d’un seul terme pour 
désigner l’ensemble des groupements actuellement appelés guéré et wobé. Ce terme est Wè, ou Wèon ou 
encore Wènion, et signifie "les hommes qui pardonnent facilement ".


Ni le terme Guéré, ni le terme Wobé n’existaient dans la société traditionnelle. Ils furent créés par l’administration militaire, au moment de la conquête, sur la base d’un malentendu à la fois géographique et linguistique.

© Textes adaptés des sources suivantes : "The peoples of Africa" de J. Olson, Wikipédia, Joshua Project, Cia...
Résultats 1 - 1 sur 1.
  • 2 500 €

    Les populations dites Guéré et Wobé, fortes de 200 000 individus environ (1965), s’inscrivent approxima- tivement, dans la zone forectière de l’Ouest ivoirien, dans un triangle isocèle dont la base est constituée par le fleuve Sassandra, entre les parallèles 5050’ et 7043’ de latitude Nord, et le sommet par le centre semi-urbain, de Toulépleu, aux confins... Les populations dites Guéré et Wobé,...

Résultats 1 - 1 sur 1.