Peuple - ethnie Turkana

Pays : Kenya / Ouganda / Éthiopie - Région ou ville : Lac rudolph

Copyright Google Maps

Les Turkana forment une ethnie africaine dont la population compte entre 250 000 et 350 000 personnes. Ils vivent dans la région chaude et aride située à  l'ouest du Lac Turkana, au nord-ouest du Kenya. On les retrouve aussi au Nord Est de l'Ouganda, et en Ethiopie.

Ils voisinent avec les ethnies Pokot, Rendille, et Samburu au sud. Leur langue, également nommée Turkana, appartient au groupe de la famille nilotique orientale. Ils la désignent par le terme Ng'aturk(w)ana.

Les Turkana pratiquent le pastoralisme et le nomadisme. Le bétail occupe une place centrale dans leur culture. Selon leur tradition orale, ils se qualifient eux-mème de " peuple du taureau gris ". Les chèvres, les moutons, les dromadaires, les ânes mais surtout les bovins constituent leur cheptel.

Dans cette société, le bétail fournit non seulement du lait et de la viande mais sert également de valeur d'échange pour le paiement de la dot. Généralement, un jeune homme ne reçoit qu'une chèvre ou qu'un mouton à  partir duquel il devra former un troupeau. Lorsqu'il aura accumulé suffisament de bétail, il pourra en utiliser une partie pour négocier des épouses.

La polygamie est courante chez les Turkana, dans la mesure où la profusion du bétail détermine le nombre d'épouse qu'un homme peut négocier et prendre en charge. Des programmes d'aide au développement ont tenté de développer la pratique de la pèche chez les Turkana, qui la considéraient précédemment comme un tabou. L'agriculture est également pratiquée de manière marginale. Les Turkana sont également réputés pour leur maîtrise de la vannerie.