Rechercher des objets d'art africain

Galeries

Ethnie

Familles

Sous-familles

Matière

Datation estimée

Recherche avancée

Test laboratoire

Appartenance

Ventes caritatives

Forum Toguna

Les derniers messages du forum :

  • Re : formations En fait , comme beaucoup , je cotise au 1% formation , et on à droit a une prise en charge annuelle d'une formation , c'est une somme conséquente qui est tres peu employée , et ils ont en fait beaucoup d'argent en trop !! peu de gens s'en servent , alo...
  • Re : Hampe/piquet en métal Bonsoir, Merci beaucoup, Christian et Jean-Luc, de vous être penchés sur la question. Comme dans le texte d'Akubue, transmis par Jean-Luc, Cole décrit ces hampes 'ngwu ogiliga' comme des insignes statutaires  (Cole, 'Igbo Arts - Community and Cosmos',...
  • Re : formations J'ai l'impression qu'il faut plutôt compter sur soi-même. Comme tu l'écris souvent : il faut lire, aller dans des expositions, manipuler des objets, discuter avec des connaisseurs... Je rajouterais se faire embaucher par un galeriste. Concernant les éc...
  • formations Existe il des stages , écoles , formations ...un peu pointues dans le domaine des arts premiers ? rien trouvé sur google !
  • Re : Hampe/piquet en métal Ha ok , si on le classe comme Ngwu ogiliga alors c'est trés clair :-)

Peuple africain Kota / Ndassa Pays : République du Congo / Gabon - Région ou ville : Gabon - Brazza

Les Kota sont installés actuellement à  l'Est du Gabon, débordant toutefois de façon assez importante au Congo Brazza.De façon schématique, ils occupent toute la portion de territoire située entre le fleuve Ogooué et la rivière Ivindo, prolongée par son affluent la Djouah, à  l'est du confluent de ces deux grands cours d'eau.Vers le nord-est, le pays kota s'étale largement au Congo Brazza en amont du bassin de la Likouala.Plus au sud, par contre, le pays se rétrécit au niveau de Franceville, coincé à  l'est par les territoires occupés par les Téké (avec lesquels ils ont des contacts étroits) et à  l'ouest par ceux occupés par les Bandjabi et les Batsangui. Il développe de la sorte un pédoncule qui pénètre largement au Congo Brazza pour s'arrèter un peu plus au nord de Sibiti.Ainsi défini, le pays kota couvre, selon Perrois, un peu plus de 70000 km², soit environ le quart de la superficie du Gabon.Dans le domaine de l'art traditionnel africain, la désignation " art kota " s'applique à  des groupes ethniques aux diversités bien marquées mais se caractérisant toutefois par une forte identité linguistique et culturelle.On distingue les sous-groupes suivants:Les Kota sont installés actuellement à  l'Est du Gabon, débordant toutefois de façon assez importante au Congo Brazza.De façon schématique, ils occupent toute la portion de territoire située entre le fleuve Ogooué et la rivière Ivindo, prolongée par son affluent la Djouah, à  l'est du confluent de ces deux grands cours d'eau.Vers le nord-est, le pays kota s'étale largement au Congo Brazza en amont du bassin de la Likouala.Plus au sud, par contre, le pays se rétrécit au niveau de Franceville, coincé à  l'est par les territoires occupés par les Téké (avec lesquels ils ont des contacts étroits) et à  l'ouest par ceux occupés par les Bandjabi et les Batsangui. Il développe de la sorte un pédoncule qui pénètre largement au Congo Brazza pour s'arrèter un peu plus au nord de Sibiti.Ainsi défini, le pays kota couvre, selon Perrois, un peu plus de 70000 km², soit environ le quart de la superficie du Gabon.Dans le domaine de l'art traditionnel africain, la désignation " art kota " s'applique à  des groupes ethniques aux diversités bien marquées mais se caractérisant toutefois par une forte identité linguistique et culturelle.On distingue les sous-groupes suivants:Au nord:les Bakota (s.s.), Mahongwé, Shaké, Ndambomo, Shamaye.Au sud:les Obamba (Mbédé) , Mindoumou, Bakanigui, Bawumbu, Mindassa, et Bakélé.

© Textes adaptés des sources suivantes : "The peoples of Africa" de J. Olson, Wikipédia, Joshua Project, Cia...
Résultats 1 - 1 sur 1.
Résultats 1 - 1 sur 1.