Objet vendu !

950,00 €
format_quote Le roi hérite du royaume, le peuple de la corvée format_quote

Masque Mwana Pwo - Chokwe / Tschokwe - Angola

Le masque "pwo" (femme) ou "mwana pwo" (jeune femme) symbolise l'ancêtre féminin et apparaît dans des danses propices à la fécondité.

Porté par un homme qui mime la danse des femmes et leur apprend la grâce des manières.

Le masque "Pwo" de l'ancêtre féminin est toujours porté par des hommes qu'ils transforment en êtres puissants.

Leur exhibition devant l'assemblée villageoise a un caractère magique :
ils apportent prospérité et fécondité. Mais, maîtrisés par les sorciers, ils peuvent devenir des "wanga" maléfiques.

L'acquisition d'un masque est une sorte de mariage mystique. Le danseur remet au sculpteur un anneau de cuivre, prix symbolique de la «fiancée».
Ce mariage impose des obligations morales et rituelles; les enfreindre entraîne le courroux de l'esprit de l'ancêtre et des punitions attribuées à sa magie.

Après la mort du danseur, le masque est souvent enterré par suite d'une peur superstitieuse. On l'enfouit en un lieu isolé et marécageux. Un bracelet signifiant la restitution de la «dot» est placé près du masque.
Le danseur ensevelit de la même manière un masque qui ne peut plus servir.

L'exhibition du masque féminin "Pwo" dispense la fécondité aux spectateurs.
Il danse parfois avec une statuette représentant un enfant porté sur le dos de sa mère. Le danseur déguisé en femme porte des seins postiches, une jupe de cotonnade et une lourde ceinture perlée en forme de croissant. Il tient un hochet et un chasse-mouches. La danse consiste en mouvements du dos scandés par le sautillement de la ceinture. En étudiant l'allure sérieuse et les gestes élégants de "Pwo", les femmes apprendraient la grâce des manières.

Le masque doit être sculpté selon les normes, et refléter l'idée collective des esprits ancestraux. Certains masques cependant sont individualisés; le sculpteur prend alors une certaine liberté quant aux proportions et aux traits du visage (forme du nez, de la bouche ou des oreilles). L'artiste s'inspire de la physionomie d'une femme admirée pour sa beauté.

Comme il doit travailler loin des regards féminins, il observe longuement son modèle, souvent pendant de nombreux jours, le temps qu'il lui faut pour mémoriser ses traits. Les tatouages et la coiffure de la femme inspirent également le sculpteur. "Cihongo" et "Pwo" figurent souvent ensemble, en tant que protecteurs, sur le dossier de chaises. Le plus souvent, le masque "Pwo" est symbolisé par un macaron gravé ou en bas-relief sur des bâtons, des peignes, des sanza.
D'après Marie-Louise Bastin

Sculpture Shetani - George Lilanga - Makonde - Art contemporain

Collection particulière

Pièce somptueuse collectée dans les années 70.

Comme souvent, le bois est plus vieux que la coiffe qui a été refaite avant la vente.

Bois dur, belles et fines scarifications, cheueux en coton teinté.

Fiche technique

Ethnie
Chokwe
Pays d'origine
Angola
Zone de collecte
Angola, Luanda
Ancienneté présumée
circa 1950
Matière principale
bois polychrome
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
excellent, muséal
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Hauteur, en cm
20
Poids, en grammes
500
Socle
non

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Chokwe / Tschokwe présent majoritairement dans la région de Katanga

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Le sensible et la force

Photographies de Hugues Dubois

  • Auteur : François Neyt
  • Auteur : Musée Royal de l'Afrique Centrale, Tervuren

Magnifiques photos en noir et blanc.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Le Sensible & la Force

La sculpture des Lega

exposition Galerie Leloup, Paris 1994

  • Auteur : Daniel Biebuyck - Hélène Leloup
  • Auteur : Galerie Hélène et Philippe Leloup

Pour rendre compte de la valeur des pièces présentées dans cet ouvrage, il est nécessaire de restituer l'art lega dans le contexte de l'institution qui lui confère toute sa signification et sa beauté : l'association du Bwami. Notons, dès le départ, que nous ne...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

La sculpture des lega

Representing Woman

Sande Masquerades of the Mende of Sierra Leone

  • Auteur : Ruth B.Phillips
  • Auteur : UCLA Fowler Museum

Monographie sur la société secrète féminite Sande et leurs masques.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Representing Woman: Sande Masquerades of the Mende of Sierra Leone

Ondambo

African art forum

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Gamsberg

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Kota

Visions d'Afrique

  • Auteur : Louis Perrois
  • Auteur : 5 continents

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Kota

Fatal Beauty

Traditional weapons of Central Africa

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Marc Léo Félix

Le « must » pour tous les amateurs de belles armes anciennes d’Afrique centrale.
Catalogue en tirage limité (700 exemplaires dont seulement 200 pour l’Europe) d’une superbe exposition dont l’éminent...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Fatal Beauty : Traditional weapons of Central Africa