Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali

  • Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali
  • Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali
  • Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali
  • Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali
  • Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali
  • Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali

La sélection du mois

Disponibilité : En stock

C'est pendant la saison sèche que l'arbre reconnaît ses feuilles fidèles ...

550 €

Cimier Gazelle Ti Wara / Ci Wara double - Bambara / Bamana - Mali

Masque typique de cette ethnie. Les sculpteurs (forgerons) Bambara sont en effet très renommés pour leurs masques cimiers zoomorphes d'antilopes ou de gazelles. Le ciwara récompense, en milieu bambara, les plus grands travailleurs dans tous les domaines de la vie active.

Ce type de masque est porté par une société secrète dont ils portent le nom : Ti Wara ou Tji Wara ou encore Ci-wara.

Ci Wara est la traduction phonétique de Ci (cultiver) et de Wara (Fauve). 

Pièce atypique de par la position du Faon.

En savoir plus ...

Masque typique de cette ethnie. Les sculpteurs (forgerons) Bambara sont en effet très renommés pour leurs masques cimiers zoomorphes d'antilopes ou de gazelles.

Ce type de masque est porté par une société secrète dont ils portent le nom : Ti Wara ou Tji Wara ou encore Ci-wara.

Ci Wara est la traduction phonétique de Ci (cultiver) et de Wara (Fauve).

Les officiants de la société Cy Wara portent ces masques à trois occasions annuelles au moins : 
- compétition agricole
- réjouissance 
- et fête annuelles

Ils sortent par couple, l'un mâle, l'autre femelle, évoluant simultanément.

"L'une des fonctions premières de la société du Ci wara était de stimuler le travail à la houe. Par là même, elle permettait à l'homme de « manipuler » la force cosmique du soleil afin de féconder la terre.
De véritables compétitions agricoles avaient lieu pendant lesquelles les manieurs de houes devaient réussir un concours de vitesse dans l'aire impartie.

Les masques-antilopes dansaient par couple ; la femelle, souvent reconnaissable au petit porté sur le dos.
Tous ces verbes employés à l'imparfait car le Ci-wara connut un réel décli, dû à plusieurs facteurs : 
- l 'exode saisonnier des jeunes 
- la progression de l'Islam 
- mais aussi la progression d'autres techniques de cultures (charrue attelée)
."
Avec l'aimable autorisation de reproduction de Détours des mondes.

Le Ci Wara a aussi pour autre compétence moins connue, la prévention ou le soin des morsures de serpents.
La fête annuelle du Ci-Wara est toujours précédée d'une chasse aux serpents (prise des serpents vivants et exhibition au public par les danseurs).

Stylistiquement, de grandes variations existent. 
Représentations verticales, voire horizontales. Certains sont mêmes composés de plusieurs morceaux assemblés avec des agrafes de métal car il n'est pas toujours aisé pour le sculpteur de trouver la pièce de bois suffisament grande pour sa réalisation.

D'autres vont représenter l'animal avec un petit faon sur le dos, toujours dans une optique de fertilité.

Mais les grandes constantes de réalisation sont un dessin très stylisé de l'animal, avec de nombreux motifs décoratifs gravés (poinçons, stries) et vont toujours représenter la course du soleil (partie dorsale).

La tête est toujours allongée et se termine par le prolongement arrière de deux longues cornes.

Arts primitifs et masques Africains

Appartenance collection privée

Belle pièce des années 50, très graphique, à la forme rare, avec son faon sur la partie arrière.

Caractéristiques

  •    Ethnie : Bambara / Bamana
  •    Pays d'origine : Mali
  •    Zone de collecte : Mali, Bamako
  •    Ancienneté présumée : entre 1970 et 1980
  •    Matière principale : bois
  •    Etat apparent : excellent, muséal
  •    Etat de conservation : dans son jus
  •    Hauteur, en cm : 49
  •    Socle : non

Localisation

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !
localisation de ethnie

Copyright Google Maps

L'éthnie - peuple Bambara / Bamana est présente dans le(s) pays suivant(s) :
   Liste des ethnies du pays Mali dont nous présentons un ou plusieurs objets :

Bambara / Bamana, Bankoni / Région de, Bobo Fing, Bozo / Sorko, Bwa / Bobo Bwa, Dioula / Dyula, Djenne / Jeno - Région de, Djerma / Zarma, Dogon, Lere / Guimballa, Malinké / Mandingue, Marka Soninke, Minianka / Mianka, Peul, Senoufo / Senufo,

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

  • Bamana

    FR Bamana

    Un art de vivre et un savoir...
    Auteur(s) : Jean Paul Colleyn
    Editeur : Rietberg Museum
    Très bel ouvrage qui correspondait à une exposition Réalisée par le Rietberg Muséum de Zûrich. Très bon ouvrage de référence sur les nombreux cultes Bambara.

    Acheter le livre sur amazon

    [(Bamana )] [Author: Jean-Paul Colleyn] [Jan-2012]
  • Memorie d'Africa - Cultura Bambara

    IT / FR Memorie d'Africa -...

    Arte Figurativa e cultura materiale
    Auteur(s) : Adolfo Bartolomucci
    Editeur : African Art Gallery
  • Legend, sorcerers and enchanted lizards

    GB Legend, sorcerers and...

    Door locks of the Bamana
    Auteur(s) : Pascal James Imperato
    Editeur :
    Beau catalogue de serrures du Mali.

    Acheter le livre sur amazon

    Legends, Sorcerers, and Enchanted Lizards: Door Locks of the Bamana of Mali
  • Sénoufo du Mali

    FR Sénoufo du Mali


    Auteur(s) : Adame Ba Konare, Moussa Sow, Roland Colin
    Editeur : Revue noire
    Renée Colin-Noguès passe deux années au cœur du pays Sénoufo, à Sikasso et dans sa région le Kènèdougou, " Terre de Lumière ". Le pays est alors culturellement fort de ses rites et de sa société : la colonisation l'a blessé mais fondamentalement peu bouleversé.

    Acheter le livre sur amazon

    Sénoufo du Mali : Kènèdougou, terre de lumière
  • Les chevaux de la satire

    FR Les chevaux de la satire

    Les koredugaw du Mali
    Auteur(s) : Jean-Paul Colleyn, Jacques Boulay, Barbara Mellor
    Editeur : Gourcuff
    Parmi les objets d'art du Mali et des pays limitrophes du sud du fleuve Niger, les chevaux des korèdugaw constituent une étrange cavalerie. Ces chevaux de bois pour adultes, dont les qualités plastiques sont à découvrir,...

    Acheter le livre sur amazon

    Les chevaux de la satire : Les koredugaw du Mali
  • Boli

    FR Boli


    Auteur(s) : Jean-Paul Colleyn, Johann Levy
    Editeur : Gourcuff
    Au Mali et dans les pays limitrophes, un boli est un objet fabriqué qui est la source de pouvoirs extraordinaires et auquel on rend un culte. Ce sont ses adeptes que l'on appelle les Bamana ; une appellation qui transcende les divisions...

    Acheter le livre sur amazon

    Boli : Edition bilingue français-anglais
  • Collection d'art Africain du musée de Grenoble

    FR Collection d'art Africain...

    Un patrimoine dévoilé
    Auteur(s) : Laurick Zerbini
    Editeur : 5 Continents
    Le musée de grenoble ouvre la porte sur ses collections.

    Acheter le livre sur amazon

    Collection d'art africain du musée de Grenoble : Un patrimoine dévoilé
  • Marionnettes et masques

    FR Marionnettes et masques

    au coeur du théâtre africain
    Auteur(s) : Olenka Darkowska-Nidzgorski ; Denis Nidzgorski
    Editeur : Sepia
    Fruit d'une recherche de plus de 35 ans, cette étude à la fois descriptive et analytique du théâtre de marionnettes africain - sans pour autant négliger celui des masques - s'adresse aussi bien au lecteur...

    Acheter le livre sur amazon

    MARIONNETTES ET MASQUES
  • Masques animaux d'Afrique de l'Ouest

    FR Masques animaux d'Afrique...


    Auteur(s) : G. Massa, JC. Lauret
    Editeur : Sepia
    Dans l'art Africain, l'homme et l'animal apparaissent intimement liés. Très souvent l'home est représenté sous les traits d'un animal.

    Acheter le livre sur amazon

    Masques animaux d'Afrique de l'Ouest, nouvelle édition

Chouaibou M.0