Objet vendu !

2 000,00 €
format_quote On honore le chasseur, pas la flèche format_quote

Chaines d'esclaves - Ouidah - Benin

Cet objet est un témoin de l'histoire...

Il a été collecté en 2002 par le photographe Alain Chatenet à Adounko sur la bande côtière entre Cotonou et Ouidah. Cette chaîne de 4 "tours de cou" faisait partie d'un amoncellement d'offrandes dédiées à Déxué, dans le couvent qui était consacré à ce Vodoun.

Il a été offert à Monsieur Chatenet afin que ce dernier perpétue le souvenir  de la traitre négrière.

Les esclaves étaient entravés à plusieurs par ces chaines de cou, et attendaient à Ouidah au fort Portuguais l'embarquement vers les Antilles et l'Amérique. Avant d'embarquer, ils passaient par la "porte de non retour", qui portait bien son nom (La porte du non-retour, élevée en 1992 pour rappeler le caractère majeur du site négrier de Ouidah)

Cet objet reste un morceau de l'histoire de l'Afrique, et malgré le fait que des millions d'esclaves aient été déportés, peu de ces objets subsistent.

La traite négrière occidentale débuta en 1441 par la déportation de captifs africains vers la Péninsule ibérique pendant plusieurs décennies.

La première vente de captifs noirs razziés des côtes atlantiques a eu lieu en 1444, dans la ville portugaise de Lagos. Au siècle suivant, les Portugais convoyèrent les esclaves vers les Caraïbes et l'Amérique du Sud. Les Anglais, les Français et les Hollandais s'y joignent dans les années 1640.

Elle fit 17 millions de victimes qui se joignent aux traites intra-africaines et Atlantique, portant le nombre de victimes à un total de 42 millions de personnes.

Fiche technique

Ethnie
Fon
Pays d'origine
Bénin
Zone de collecte
Bénin, Porto-Novo
Ancienneté présumée
XIX ème siècle
Matière principale
fer forgé
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Socle
oui

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Fon / Fongbe présent majoritairement dans la région de Abomey

L'éthnie - peuple Fon / Fongbe est présente dans le(s) pays suivant(s) :

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Olowe of Ise

A yoruba sculptor to kings

  • Auteur : Roselyn Adele Walker
  • Auteur : National Museum of African Art Washington

Une monographie sur le plus connu des sculpteurs Africains

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Olowe of Ise: A Yoruba Sculptor to Kings

Les Batà£mmariba, le peuple voyant

Carnets d'une ethnologue

  • Auteur : Carnets d'une ethnologue
  • Auteur : La Martinière

Témoin privilégié des cérémonies des Batãmmariba, qui construisent leurs forteresses au nord du Togo et du Bénin, l'ethnologue Dominique Sewane nous ouvre ses carnets de terrain. Elle entraîne le lecteur...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Les Batãmmariba, le peuple voyant : Carnets d'une ethnologue

Column to volume

Formal Statuary innovation in Chamba

  • Auteur : Richard Fardon et Christine Stelzig
  • Auteur : Saffron

Monographie très détaillée sur la statuaire et les rites des Chamba

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Column to Volume: Formal Innovation in Chamba Statuary: 1 (Saffron Afriscopes) by Richard Fardon (2006-12-15)

African Hat

and jewelry

  • Auteur : Duncan Clark
  • Auteur : Chartwell Books

Coiffures mais aussi beaucoup de bijoux en pierre, ivoire, bronzes, perlages...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

African Hats and Jewelry

The museum of curios

Chasing the impossible

  • Auteur : Robbo Hudson
  • Auteur : Robbo Hudson

Le livre d'un passionné d'étrangetés, crânes surmodelés, têtes réduites, momies...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Homer Henry Hudson's Curio Museum

Cameroun

Les arts rituels d'un peuple

  • Auteur : Musée de l'hôtel Dieu / Mantes la Jolie
  • Auteur : Musée de l'hôtel Dieu / Mantes la Jolie

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon