Poupée Makonde - Tanzanie

  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie
  • Statue Cultuelle - Makonde - Tanzanie

Disponibilité : En stock

Qui va de l'avant ignore ce qui se passe à l'arrière ...

650 €

Poupée Makonde - Tanzanie

Très rare poupée de fertilité Makonde.

Les premières sculptures Makonde connues représentaient des personnages féminins, que qui a longtemps laissé croire que les statues masculines n'existaient pas, ce qui est bien entendu inexact.

Les sculptures sont de taille comprise entre 20 et 80 cm aux formes rondes et délicates atteignant divers niveaux de perfection.

La pose est une attitude dite "de repos" bras le long du corps et dans de rares cas avec les avants bras repliés, en pose dite "de danse". Pieds et mains sont rendus sommairement.

En savoir plus ...

Chez les Makonde, l'aspect religieux est généralement associé aux masques, notamment au travers des danses et masquarades Mapico (danse masquée, singulier = Lipico).

Les Mapico faisaient partie des rites d'initiation, qu'ils soient masculins ou féminins. Les masques adoptaient des traits exagérés voire volontairement déformés. En marge des masques Mapico, existaient aussi d'autres types de masques, les masques diables (Shetani si chers à George Lilanga), mais ils ne sont pas les seuls.

Les premières sculptures Makonde connues représentaient des personnages féminins, que qui a longtemps laissé croire que les statues masculines n'existaient pas, ce qui est bien entendu inexact.

Les sculptures sont de taille comprise entre 20 et 80 cm aux formes rondes et délicates atteignant divers niveaux de perfection.

La pose est une attitude dite "de repos" bras le long du corps et dans de rares cas avec les avants bras repliés, en pose dite "de danse". Pieds et mains sont rendus sommairement.

Quand à leur utilité, la notion de représentation d'ancêtre semble fragile. D'autres sources indiquent que ces figures incarneraient l'esprit protecteur de la mère et seraient transportées de foyer en foyer.

La statuaire plus tardive prend de nombreuses libertés sur les poses et représente plus facilement des scènes de la vie courante, perdant la notion de sacré au profit d'un travail artisanal particulièrement développé dans cette ethnie avec un creuset artistique contemporain unique en Afrique, initié à Dar es Salaam dans les années 50.

Arts primitifs et masques Africains

Ex collection France

Magnifique petite poupée de fertilité Makonde. Collectée sur place années 70. Bois dur, belle patine de préhension.

Caractéristiques

  •    Ethnie : Makonde / Wamakonde
  •    Pays d'origine : Tanzanie
  •    Zone de collecte : Tanzanie, Dar es Salam
  •    Ancienneté présumée : entre 1960 et 1970
  •    Matière principale : bois
  •    Aspect de surface : d'usage
  •    Etat apparent : très bon état
  •    Etat de conservation : dans son jus
  •    Appartenance : ex collection particulière Europe
  •    Hauteur, en cm : 14
  •    Poids, en grammes : 95
  •    Socle : non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles


Côme M.0