Coiffe Ade ou Adenla royale de ceremonie - Yoruba - Nigeria

  • Coiffe Ade ou Adenla royale de ceremonie - Yoruba - Nigeria
  • Coiffe Ade ou Adenla royale de ceremonie - Yoruba - Nigeria
  • Coiffe Ade ou Adenla royale de ceremonie - Yoruba - Nigeria

Objet vendu !

Qui va de l'avant ignore ce qui se passe à l'arrière ...

Coiffe Ade ou Adenla royale de ceremonie - Yoruba - Nigeria

Chez les Yoruba, la couronne ade ou adela est le symbole de l'autorité royale.
Dans les temps anciens, le visage de l'Oba, roi de droit divin, devait être entièrement caché.
Plus récemment, un simple rideau de perles vient masquer son visage.
La légende raconte que Oduduwa, le fondateur du premier royaume Yoruba à Ile-Ifé a donné à tous ses fils une couronne perlée avant d'envoyer chacun établir son propre royaume.

En savoir plus ...

Chez les Yoruba, la couronne ade ou adela est le symbole de l'autorité royale.
Dans les temps anciens, le visage de l'Oba, roi de droit divin, devait être entièrement caché.
Plus récemment, un simple rideau de perles vient masquer son visage.
La légende raconte que Oduduwa, le fondateur du premier royaume Yoruba à Ile-Ifé a donné à tous ses fils une couronne perlée avant d'envoyer chacun établir son propre royaume.

C'est de l'Oni d'Ifé, dont l'autorité spirituelle a été reconnue par tous les peuples Yoruba, que les rois les plus importants ont reçu le droit de porter la couronne de perles.

Pour les Yoruba, l'Oba est divinisé, semblable a un Orisha identifié à Oduduwa et lié à la ville d'Ile- Ifé.

Quand l'Ade est placée sur la tête de l'Oba, celui-ci entre en relation avec ses ancêtres royaux décédés ayant rejoint le panthéon des dieux.

Autrefois, les couronnes étaient réalisées avec de grosses perles rouges de jaspe, de cornaline d'Ilorin, ou parfois avec des cauris.
A partir du XIXe siècle arrivent en Afrique les perles européennes aux couleurs multiples, qui seront utilisées dès lors pour la fabrication des couronnes, mais aussi des tuniques et autres parures royales.

De forme conique, la couronne porte sur les côtés de nombreux oiseaux de couleurs vives.
Au sommet est placé un oiseau amovible comme le veut la tradition dont parfois en guise de queue, on va retrouver une plume attribuée à Okin, Oba eye (l'aigrette, chef des oiseaux).

Sur le pourtour, on peut y retrouver les symboles de la création de l'univers Yoruba :
serpent, oiseau, panthère, crocodile ou salamandre, ancêtres...

Les visages ou les autres figures ont été assimilés soit au visage d'Oduduwa, soit comme un ensemble d'ancêtres royaux toujours vigilants.

Certains y voient aussi le visage d'Olokun qui est une divinité de la mer et le patron des artistes perliers.

Enfin, d'autres pensent que c'est Obalufon, l'inventeur des perles.

Quoi qu'il en soit, cette coiffe fait partie d'un tout avec la tunique et vise à signifier les pouvoirs extraordinaires détenus par le Roi.

 

Caractéristiques

  •    Ethnie : Yoruba / Yorouba
  •    Pays d'origine : Bénin
  •    Zone de collecte : Bénin, Porto-Novo
  •    Ancienneté présumée : entre 1970 et 1980
  •    Matière principale : perlages
  •    Aspect de surface : d'usage
  •    Etat apparent : très bon état
  •    Etat de conservation : dans son jus
  •    Appartenance : collecte in situ
  •    Test laboratoire : non testé
  •    Hauteur, en cm : 56
  •    Poids, en grammes : 2 170
  •    Socle : non

Localisation

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !
L'éthnie Yoruba / Yorouba se situe aux alentours de Ketou
L'éthnie Yoruba / Yorouba est présente dans le(s) pays suivant(s) :
   Liste des ethnies du pays Bénin dont nous présentons un ou plusieurs objets :

Nagô / Anagô, Ada / Adja / Adan / Adangbe, Fon / Fongbe, Yoruba / Yorouba, Bariba, Otammari / Batammariba, S. Kom,

Références bibliographiques pouvant vous être utiles


Mathieu B.0