Objet vendu !

295,00 €
format_quote Même si le gnou mange l'herbe, elle continue de pousser... format_quote

Fetiche Anthropomorphe - Ada / Adja - Benin

Les Ada (Adja) tout comme les Fon voisins, utilisent des sculptures nombreuses et variées, dont certaines abondament fétichées au point de les voir ressembler aux Bocio Vaudou des Fon.

La documentation reste faible, mais nous avons pu trouver un texte très instructif que nous reproduisons ici in extenso, j'espère que ses auteurs ne nous en tiendront pas rigueur.

Il s'agit de "Les forêts fétiches au Bénin", étude de cas dans le département du Mono Georges THILL, Jean-Paul LEONIS 08 / 1995.

" Lors de l’entretien que nous avons eu en août 1995 au Laboratoire de Botanique de l’Université Libre de Bruxelles, Nestor Sokpon nous a expliqué le sens spirituel des forêts au Bénin.

L’animisme, base des pratiques locales de conservation et la punition des infractions par les divinités en est le fondement.

Les forêts sacrées dénommées "Avevoin" en Adja, formations végétales hantées par les génies, sont des lieux dont l’accès n’est pas permis à tout le monde. La dénomination "Avevoin" implique un esprit de crainte (ave=forêt; voin=peur).

On distingue quatre types de forêts sacrées, à savoir : les forêts fétiches, les forêts-cimetières, les forêts communautaires et les forêts sacrées non spécifiées.

Ces forêts appelées en Adja "Vodjouve" ou "Avevodjou" abritent en leur sein des fétiches. Elles représentent 31% des forêts sacrées. Ci-après, un relevé selon le panthéon de la région:

- Les "Danve". Ils abritent le fétiche Dan. Dan est le dieu qui amène le bonheur, la prospérité, la santé et l’argent à la communauté. Ces forêts représentent 26% des forêts fétiches.

- Les "Xebiossove". Ils abritent le dieu Xebiosso, fétiche responsable de la pluie, source de vie et de prospérité. Les bonnes campagnes agricoles dépendent de ces forêts car sans pluie il n’y a pas de bonnes récoltes. Elles représentent 7% des forêts fétiches.

- Les "Sakpatave". Ce sont des forêts abritant le fétiche Sakpata, dieu de la Terre qui est un support indispensable aux activités agricoles. Ces forêts éliminent les maladies épidémiques au sein de la communauté et assurent une bonne qualité des terres cultivables. Elles représentent 9% des forêts fétiches.

Les "Orove" sont des forêts sacrées au sein desquelles se pratique le culte Oro. Elles représentent 32% des forêts.

Les "Yeheve" sont des forêts sacrées qui abritent plusieurs fétiches à la fois et plus communément le panthéon Dan, Xebiosso et Sakpata. Elles représentent 25% des forêts.

On distingue aussi les "Elove" (forêt du fétiche Elo qui signifie crocodile, dieu totémique), les "Koutove" (forêt du fétiche Kouto qui veut dire la réincarnation des morts)qui sont des forêts au sein desquelles se déroulent les cérémonies religieuses et coutumières d’initiation et de transmission de certaines pratiques ancestrales.

- Les forêts-cimetières

Les populations locales du département du Mono distinguent deux catégories de mort: les morts naturels et les morts dangereux.

Un mort est dit "naturel" quand son décès est dû à une maladie perçue comme faisant partie de l’ordre naturel. La chair humaine étant un élément sujet à la dégradation, les maladies qui emportent les personnes âgées doivent être comprises dans ce contexte et ne sont pas forcément imputables à quelque action ou intention humaine.

Seuls les défunts naturels sont enterrés dans les habitations. Les personnes qui meurent à la suite d’un accident de circulation, de brûlure de feu, de noyade, de maladies contagieuses et épidémiques et les femmes qui meurent en état de grossesse ou durant l’accouchement ne sont pas enterrées à domicile. Dans le souci d’enrayer les épidémies de maladies contagieuses, ou d’éviter les accidents ou tous les genres de malheur, les forêts quand elles sont sacrées sont d’office préservées.

Arts primitifs et masques Africains

Presque une poupée ! Bois et tissus.

En fait, ce fétiche dispose d'un anneau pour être supendu.

Le personnage à la bouche obturé par une clavette amovible. Sur le ventre une grosse charge magique est scellée.



Fiche technique

Ethnie
Ada / Adja
Pays d'origine
Togo
Zone de collecte
Togo, Lomé
Ancienneté présumée
entre 1980 et 1990
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
21
Poids, en grammes
134
Socle
oui

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Ada / Adja / Adan / Adangbe présent majoritairement dans la région de Tado

L'éthnie - peuple Ada / Adja / Adan / Adangbe est présente dans le(s) pays suivant(s) :

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Catalogue de vente

Moso Dembati

  • Auteur : Moso Dembati
  • Auteur : Moso Dembati

Très belles pièces.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

L'univers akan des poids à  peser l'or

Tome 1 - Les poids non figuratifs

  • Auteur : Niangoran-Bouah Georges
  • Auteur : Nouvelles Editions Africaines

L'Univers des poids Akan est une véritable thèse soutenue par son auteur tout au long des trois volumes qui constituent l'oeuvre. Elle s'appuie non seulement sur une documentation précise, riche et multiple, mais aussi sur...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

L'Univers Akan des Poids à peser l'or : I - les poids non figuratifs.

Catalogue de vente

Africa 11 Novembre 2010

  • Auteur : Neumeister
  • Auteur : Neumeister Afrika

Beau catalogue de vente d'une collection privée Munichoise. Deux Tomes

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Les Sénoufo

y compris les Minianka

  • Auteur : Bohumil Holas
  • Auteur : Puf

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Les Senoufo (y compris les Minianka)

Cheval et cavalier

Dans l'art d'Afrique noire

  • Auteur : G. Massa
  • Auteur : Sepia

Cet ouvrage réunit des pièces exceptionnelles de collectionneurs privés, pour la plupart jamais présentées auparavant, qui témoignent toutes du rôle essentiel du cheval dans les cultures et les sociétés...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Cheval et cavalier dans l'art d'Afrique noire

Angola and the expression of its material culture

Angola e a expressà£o da sua cultura material

  • Auteur : Ana Maria de Oliveira
  • Auteur : Banco Nacional de Angola (Luanda)

Présentation de l'art de ce pays au travers de 63 objets symboliques. Le livre est en anglais et portuguais. Il présente des objets peu vus et les textes de fond sont très utiles. 3000 exemplaires seulement, difficile à trouver et...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Angola E A Expressão Da Sua Cultura Material / Angola And The Expression Of Its Material Culture (English And Portuguese Edition) (Em Portuguese do Brasil)