Objet vendu !

794,31 €
format_quote La mort est un plat que tout le monde goûtera format_quote

Masque cimier - Ekoi / Ejagham - Nigeria - Masques africains

La peuplade Ejagham ou Ekoi, que l'on trouve dans le sud-est du Nigeria, ou dans l'ouest du Cameroun, est à l'origine d'une forme d'art unique et assez surprenante : des cimiers figurant des têtes recouvertes de peau d'antilope à l'aspect vernissé.

Ces cimiers sont le plus souvent des têtes simple face ou janiforme, dont la chevelure peut être à base de cheveux humains. On suppose qu'il s'agit d'une substitution des véritables crânes que portaient autrefois les danseurs (avant l'avancée du colonialisme, les tribus Tangale pratiquaient encore le culte des têtes trophées et l'anthropophagie)

Mais on trouve également des cimiers plus spectaculaires dont les dimensions peuvent aller jusqu'à 100 cm de hauteur / largeur, avec des coiffures très élaborées.

Ces cimiers sont ornés de grandes spirales reproduisant un style de coiffure très en vogue dans la région de la Cross River.

Ces coiffures cornues, étoffées en partie par des cheveux postiches étaient fort répandues. Les jeunes filles et les femmes mariées les portaient durant les fêtes, entre autres pendant la cérémonie mettant fin à la réclusion des initiées.

Le peuple Ejagham est considéré être à l'origine de la création de cette technique de cuir sur bois, que l'on retrouve aussi chez les peuplades voisines (Idoma, Bangwa, Boki, Igala...).

On peut voir beaucoup de cimiers, parfois des têtes reliquaires, plus rarement des masques faciaux.

Certaines têtes reliquaires anciennes étaient des têtes humaines, recouvertes de peau. La célébration d'un culte des trophés humains, puis d'un culte des crânes semble être à l'origine de cette tradition de masques. 

Adapté de "Ekoi - éditions Panterra - KF Schaedler.

Arts primitifs et masques Africains

Tête en bois et cuir tendu sur socle en osier.

Fiche technique

Ethnie
Ekoi / Ejagham
Pays d'origine
Nigeria
Zone de collecte
Nigeria, Abuja
Ancienneté présumée
entre 1960 et 1970
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Hauteur, en cm
27
Poids, en grammes
765
Socle
non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Les instruments de musique luba

Shaba, Zaire

  • Auteur : Jo gansemans
  • Auteur : Annales Tervuren

Etude fouillée sur le sujet, iconographie noir et blanche.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

La mort n'en saura rien

Reliques d'Europe et d'Océanie

  • Auteur : Yves le Fur
  • Auteur : Réunion des Musées Nationaux - MNAAO

Ouvrage de référence sur le sujet... En rapprochant des « crânes parés et des crânes-reliquaires » provenant d’Océanie (Papouasie-Nouvelle Guinée, îles Salomon, Vanuatu…) et...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

LA MORT N'EN SAURA RIEN. Reliques d'Europe et d'Océanie, 12 octobre 1999 au 24 janvier 2000. Musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie

Afrique

Continent méconnu

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Sélection du reader's digest

Un ouvrage généraliste sur l'Afrique. Il n'est pas indispensable, mais cela reste une bonne compilation à prix abordable. Couverture toilée.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Afrique continent méconnu

Ouvertures sur l'art africain

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Editions Dapper

Exposition au Musée des Arts décoratifs, 13 mai - 29 juin 1986

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Ouvertures sur l'Art africain, exposition, Paris, Musée des Arts décoratifs, 13 mai-29 juin 1986]

Mumuyé

  • Auteur : Neyt, François
  • Auteur : Galerie Flak

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

mumuye

Perles d'Afrique

  • Auteur : Marie-Françoise DELAROZIERE
  • Auteur : Edisud

Première édition, toilée de cet ouvrage très complet sur les perles.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Perles d'Afrique
Voir tous les livres