Objet vendu !

150,00 €
format_quote Ne te laisse pas lécher par qui peux t'avaler... format_quote

Akua Mma ou Akwaba - Ashanti - Ghana - Poupees Africaines

Selon E. Cameron "Is'nt s/he a doll" page 43, une histoire Ghanéenne raconte l'origine de ces poupées...

Il y a fort longtemps, une jeune femme Ashanti, nommée Akua (née un mercredi) avait des difficultés à avoir un enfant (Ba).
Elle alla consulter le prêtre local (guérisseur ?), qui lui recommanda de faire sculpter un petit enfant de bois, et de le porter, nourrir, traiter comme elle l'aurait fait avec un enfant de chair et d'os.

En l'apercevant avec sa poupée de bois sanglée sur son dos, l es villageois la pointaient parfois du doigt en se moquant un peu "regarde l'enfant d'Akua !" (Akua Ba).
Mais Akua devint enceinte et donna la vie à une petite fille pleine de santé.

Son succès encouragea les autres femmes ayant les mêmes difficultés, à faire également sculpter de petites poupées de bois.

Elle les nommèrent Akua'ba (l'enfant d'Akua) en son honneur (pl Akua'mma)

Dans les faits, le rite des poupées Akua'mma est plus complexe.
La poupée devant être portée certains jours, parfois déposée sur l'autel famillial, la future mère devant également absorber potions et se baigner ou laver avec des infusions...

Une fois l'enfant né, ce qu'il advient des poupées est très variable.
Certaines sont données en signe de reconnaissance au guérisseur qui en a demandé la confection.
Il les ajoute sur son autel, un nombre inportant étant le signe de son pouvoir.

D'autres fois, elles sont données aux enfants comme jouet.

Selon Mc Leod, elles sont aussi parfois offertes aux adolescentes.
On pensait ainsi qu'une belle poupée influencerait la naissance à venir d'un bel enfant.
Dans ces cas, l'Akua'ba se devait d'être très beau.

Si la femme ne donne pas naissance, il est rapporté que parfois elle continue à garder son Akua'Ba et sera enterrée avec lui.

Ces poupées sont souvent achetées chez le sculpteur local par les pères ou les maris, mais peuvent aussi être sculptées des mains mêmes de ces derniers.

 

Arts primitifs et masques Africains
Petite poupée miroir, bois dur, restes d'argile blanc.

Fiche technique

Ethnie
Ashanti / Asante
Pays d'origine
Ghana
Zone de collecte
Ghana, Accra
Ancienneté présumée
entre 1970 et 1980
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
40
Poids, en grammes
272
Socle
non

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Ashanti / Asante présent majoritairement dans la région de Kumasi

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Les derniers Africains

  • Auteur : Chesi, Gert
  • Auteur : Fournier

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

LES DERNIERS AFRICAINS

A history of Art

in Africa

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Prentice Hall

Très bel ouvrage, complet, avec de nombreux textes de fond.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

A History of Art in Africa

Les arts de la Benue

aux racines des traditions

  • Auteur : François Ney, A. Désirant
  • Auteur : Hawaiian Agronomics

Un ouvrage de référence à posséder absolument.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

LES ARTS DE LA BENUE, aux racines des traditions, Nigeria

Catalogue de vente

Dorotheum - Septembre 2012

  • Auteur : Dorotheum - Tribal art
  • Auteur : Palais Dorotheum

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Catalogue de vente

Sothebys's 11 juin 2008

  • Auteur : Sotheby's
  • Auteur : Sotheby's

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The Perfect Form

On the track of african tribal currency

  • Auteur : Roberto Ballarini
  • Auteur : Africa Curio SAS

La bible des monnaies dites primitives, un ouvrage qui fera date pour tous les amateurs de monnaies dites "primitives". A posséder absolument.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The perfect form. On the track of african tribal currency
Voir tous les livres