Racle en bois - Fang - Gabon - Idiophones Africains - Musique

  • Racle en bois - Fang - Gabon - Idiophones Africains - Musique
  • Racle en bois - Fang - Gabon - Idiophones Africains - Musique
  • Racle en bois - Fang - Gabon - Idiophones Africains - Musique
  • Racle en bois - Fang - Gabon - Idiophones Africains - Musique

Objet vendu !

L'ombre du pygmée est plus grande au soleil couchant ...

Racle en bois - Fang - Gabon - Idiophones Africains - Musique

Les racles sont des objets dont la surface striée transversalement d'une série d'encoches est raclée plus ou moins rapidement à l'aide d'un autre objet (baguette, clou, fragment de calebasse...), ce qui produit un son caractéristique semblable à celui d'une crécelle.

Les racles existent sous de multiples formes très différentes :
baguettes de bois, calebasses, bambou, os et, très souvent et un peu partout en Afrique, une nervure (pétiole) de palmier raphia.

Instrument d'origine très ancienne, le racle a eu une diffusion quasi-universelle. En Afrique Noire,

En savoir plus ...

Les racles sont des objets dont la surface striée transversalement d'une série d'encoches est raclée plus ou moins rapidement à l'aide d'un autre objet (baguette, clou, fragment de calebasse...), ce qui produit un son caractéristique semblable à celui d'une crécelle.

Les racles existent sous de multiples formes très différentes:
baguettes de bois, calebasses, bambou, os et, très souvent et un peu partout en Afrique, une nervure (pétiole) de palmier raphia.

Instrument d'origine très ancienne, le racle a eu une diffusion quasi-universelle. En Afrique Noire, il subsiste encore dans certaines régions :
appelé "boni-djolè" chez les Baoulé de Côte-d'Ivoire et "dikwakasa" chez les Luba de la R.D. du Congo où il est fabriqué à partir d'un morceau de pétiole de palmier raphia.

Parfois joué seul ou en duo pour des musiques intimistes, il accompagne le plus souvent le pluriac et l'arc musical pour les musiques de divertissement.

Dans certaines ethnies il est réservé à des rituels :

Chez les Luba, par exemple, le "dikwakasa" est réservé aux rituels de chasse, il accompagne le petit xylophone à une touche "didimbadimba" (voir les xylophones).

Pour plus d'information sur ce type d'instrument, je vous invite à faire un tour sur l'excellente bible musicale qu'est le site de Francois Boulanger... dont est extrait le texte ci-dessus.

Arts primitifs et masques Africains

Beaucoup de ces petits instruments de musique ont déjà disparu du continent africain. Ils restent de beaux témoignages de l'histoire de la musique dans ces pays.

Caractéristiques

  •    Ethnie : Fang
  •    Pays d'origine : Gabon
  •    Zone de collecte : Gabon, Libreville
  •    Ancienneté présumée : entre 1960 et 1970
  •    Matière principale : bois
  •    Aspect de surface : d'usage
  •    Etat apparent : très bon état
  •    Etat de conservation : dans son jus
  •    Appartenance : collecte in situ
  •    Test laboratoire : non testé
  •    Hauteur, en cm : 34
  •    Poids, en grammes : 304
  •    Socle : non

Localisation

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !
L'éthnie Fang / Pahouin se situe aux alentours de Moyen Ogooué
L'éthnie Fang / Pahouin est présente dans le(s) pays suivant(s) :
   Liste des ethnies du pays Gabon dont nous présentons un ou plusieurs objets :

Tsogho / Mitsogho, Fang / Pahouin, Kwele / Bakwele, Kongo / Vili, Mboshi / Mbochi, Ndzebi / Bandjabi, Mahongwe / Hongwe, Punu / Bapunu, Kota / Bakota, Kongo / Yombe, Ambete / Mbete, Vouvi / Bavouvi, Pygmees, Kota / Shamaye, Kota / Ndassa, Galoa / Galwa, Boubi, Aduma / Adouma, Benge / Benga, Baka / Pygmées,

Références bibliographiques pouvant vous être utiles


Mathieu B.0