Objet vendu !

600,00 €
format_quote Ce que désire ardemment le coeur met les jambes en route tôt le matin format_quote

Masque Ngil - Fang - Gabon - Masques du Gabon

Chez les Fang, comme dans toute société structurée, il convenait de faire régner l'ordre par l'intermédiaire des masques.
C'était la raison d'être de la société secrète du Ngil dont nous connaissons bien les masques, parmi les plus graphiques, dont l'un fut la pièce phare de la vente Vérité ( 5 000 000 Euros hors frais en juin 2006)

Dans la société du Ngil, le grand initié (Ngang) aidé par ses officiants, parcourait les villages dissimulé sous un masque tel que celui-ci.
Les porteurs du masque, cachés dans leurs costumes de raphia apparaissaient dans le village à la tombée de la nuit, des torches éclairantes à la main.

Leur but était de traquer les fauteurs de troubles à commencer par les responsables de décès suspects.
Leur action visait principalement ceux supposés avoir fait usage de sorcellerie.
Une fois le coupable identifié, il pouvait être puni de mort.

L'autorité coloniale interdit en 1910 les activités de la société du Ngil.
Dès lors, le Ngil devint une institution pervertie, les actes de ses membres visant non pas tant à faire justice que de profiter au mieux de la crédulité des villageois, en instituant une sorte de racket relatif aux interdits...

Les objets du rite Ngil sont peu connus, la plupart ayant été détruits en raison de l'interdiction de 1910.
Restent les masques appelés Ngil (gorille), généralement réalisés en bois tendre (fromager ou hévéa), à la face enduite de kaolin (couleur de la mort), et aussi d'autres masques moins renommés, mais un peu plus rares.

Adapté de "Gabon présence des esprits" .

Arts primitifs et masques Africains
Très beau Ngil, ancien, de grande taille en bois de fromager, très léger, rare dans cette qualité.

L'ensemble est bien travaillé, les proportions harmonieuses, très fidèles au style.
Le style est des plus épurés, pas de fioritures inutiles, le tracé de visage est parfait.

Le kaolin qui recouvre le visage n'a pas été refait, et a pris l'humidité ambiante ce qui lui donne cet aspect brun.

Fiche technique

Ethnie
Fang
Pays d'origine
Gabon
Zone de collecte
Gabon, Libreville
Ancienneté présumée
entre 1960 et 1970
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
57
Poids, en grammes
1072
Socle
non

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Fang / Pahouin présent majoritairement dans la région de Moyen Ogooué

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Eshu, dieu d'Afrique et du Nouveau Monde

  • Auteur : Chouchan Michèle & Dianteill Erwan
  • Auteur : Larousse

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Eshu, dieu d'Afrique et du Nouveau Monde

Catalogue de vente

Christie's Décembre 2007

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Christie's

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The Self and the Other

Personhood and Images among the Baule, Côte d'Ivoire

  • Auteur : Philip L. Ravenhil
  • Auteur : Fowler Museum of Cultural History

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The Self and the Other: Personhood and Images Among the Baule, Cote D'Ivoire

Ivoires d'Afrique

Dans les anciennes collections Françaises

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Actes sud

Le catalogue de l'éxposition de 2008 au Musée du Quai Branly

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Ivoires d'Afrique : Dans les anciennes collections françaises

Résonances

  • Auteur : Yves Le Fur
  • Auteur : Editions Dapper

"Oeuvres sans titre, sans auteur, les formes naturelles furent collectées à de nombreuses époques et dans différents lieux du monde. Universelles, elles apparaissent dans la diversité d'usages d'une...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Résonances

Madagascar

L'île aux sorciers

  • Auteur : Nicole Viloteau
  • Auteur : Arthaud

Beau livre photo sur le Madagascar sacré.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Madagascar. L'île aux sorciers