Statue Colon Militaire - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire

  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire
  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire
  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire
  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire
  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire
  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire
  • Statue Colon - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire

Disponibilité : En stock

Suis le crocodile et tu boiras de l'eau claire ...

300 €

Statue Colon Militaire - Photo Africaine - Baoule - Côte d'Ivoire

Au début, les colons étaient des statuettes teintes avec des teintures végétales, représentant les blancs tels que perçus par les artisans africain, à travers le filtre des canons esthétiques traditionnels.

Concernant leur usage rituel ou non, les témoignages sont très divers : 
statues d'autels domestiques, pièces de prestige, commandées par des noirs ou des blancs, utilisation vaudou au Bénin, fétiche...

Typique années 50, belle représentation "colon" de femme baoulé...

En savoir plus ...

Au début, les colons étaient des statuettes teintes avec des teintures végétales, représentant les blancs tels que perçus par les artisans africain, à travers le filtre des canons esthétiques traditionnels.

Avec le contact des images pieuses, des religions occidentales et de l'école, une tendance au réalisme va se manifester.
D'autant que les maîtres d'école et de catéchisme insistent alors sur la neccécité de faire comme les blancs.

Les sculpteurs quittent alors le primitivisme, pour aborder des représentations plus fidèles à la réalité, non dénuées de beaucoup de naïveté, privilégiant le détail jusqu'à l'anecdote.

Fusil, chapeaux, bottes, vêtements à la mode, coiffures plaquées, soutien-gorges, bouteilles de vin... tout est bon !

Mais la statuaire colon insiste aussi sur les attitudes  des blancs :
chaise à porteur, bicyclette, cavaliers, mains dans les poches, épaules gonflées et voûtées...

Dans les années 30/40 ces statuettes étaient dénommées "photos africaines" par les antiquaires locaux.

Concernant leur usage rituel ou non, les témoignages sont très divers :
statues d'autels domestiques, pièces de prestige, commandées par des noirs ou des blancs, utilisation vaudou au Bénin, fétiche...

Ils sont aujourd'hui devenus des produits de masse, destinés à garnir les étal des échoppes d'aéroport, cadeau souvenir que remportera le blanc repartant d'Afrique.
Mais quelques rares pièces un peu anciennes subsistent, témoignage d'un passé en déliquescence.
D'après le livre Statues Colons de Werewere-Liking, nouvelles éditions Africaines 1987.

A lire encore sur le sujet (si vous le trouvez) :
Colon : Das Schwarze Bild vom Weissen Mann, de Herausgegeben von Jens Jahn, éditions Rogner & Bernhard, Munich 1983

Arts primitifs et masques Africains

Représentation de militaire blanc. Bois polychrome.

Caractéristiques

  •    Ethnie : Baoule / Baule
  •    Pays d'origine : Côte d'Ivoire
  •    Zone de collecte : Côte d'Ivoire, Yamoussoukro
  •    Ancienneté présumée : entre 1970 et 1980
  •    Matière principale : bois polychrome
  •    Aspect de surface : d'usage
  •    Etat apparent : très bon état
  •    Etat de conservation : dans son jus
  •    Hauteur, en cm : 28
  •    Poids, en grammes : 279
  •    Socle : non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles


Chouaibou M.1