Objet vendu !

format_quote Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours format_quote

Cuillere wakemia de ceremonie - Dan - Côte d'Ivoire

Le repas traditionnel se faisant avec les doigts, ces cuillères, très souvent ornées, ont une tout autre fonction que de servir à préparer le repas, ou bien à le consommer.

En Côte d'Ivoire, ces cuillères richement ornées ou sculptées, sont utilisées lors de fêtes villageoises et où est confirmée une femme du village connue pour son hospitalité et sa générosité.

C'est à cette femme que le chef du village demande d'organiser les repas de cérémonies, auxquelles les participants sont souvent très nombreux.

La Wakemia est l'insigne de son mérite et matérialise la reconnaissance des villageois.

Elle va s'en servir pour distribuer le riz et la viande, la brandissant parfois lors de la "danse de la femme hospitalière".

En voilà l'usage, tel qu'il est décrit dans le livre de Laure Meyer "Objets africains". Ensuite vient la symbolique tournant autour de thème nourriciers, ventre d'enfant, seins gorgés de lait, servant de trame à de multiples et diverses explications.

Chez les Dan, on distingue trois types de cuillères :

  • La Mia Na (petite cuillère), destinée à donner à manger aux vieux. Elle est petite, facile à manier et permet de manger bruyamment. Le cuilleron, ovale, mesure de 5 à 8 cm. Leurs propriétaires les gardent soigneusement et leur donnent des surnoms affectueux, comme "je ne te blâme pas si je n'ai pas assez à manger " ou "Je te laisse derrière moi avec mes enfants"...
  • La Ya Bo Sie Mia (riz cuit partager feu cuiller) qui est la cuiller pour faire la cuisine de la Ko Dey (première femme). Ce sont des cuillers en bois d'environ 35 cm de long, avaec un manche maniable se terminant par un triangle, un anneau ou une tête de forme simple.
  • Et enfin la Wa Ke Mia (fête agir cuiller) dont la symbolique a été vue plus haut qui sont les cuillers d'une Wunkirle ou Wakede, cad une femme hospitalière. Elles mesurent entre 40 et 70 cm de haut.

Dans le cas des Wa Ke Mia, les cuillères sont souvent investies d'un esprit. La Wunkirle, pour mener à bien la préparation des grands repas de fêtes diverses ou de rites de circoncision, à besoin de l'aide d'un esprit pour pouvoir mener à bien sa tâche. Il est alors tout naturel que la cuiller puisse avoir une "vie", pouvant se cacher et se sauver si un événement inhabituel se produit.

La fête la plus importante pour les Wunkirle est la "fête des vaches". A cette occasion, les femmes entrent en scène brandissant leur Wa Ke Mia. Elles dansent habillées de vêtements d'hommes et montrent qu'elles sont les maîtresses de la fête. Dans leurs mains, les cuillers sont remplies de grains de riz et de petites pièces de monnaie. Elles sont accompagnées de la Kumane (adjointe), qui par le chant de louanges les incitent à faire preuve de générosité.(adapté de "Cuillers Sculptures", Editions Dapper, pages 73 à 88).

Arts primitifs et masques Africains

Objet de cérémonie anthropomorphe dont la particularité est de posséder deux pieds.

Très finement sculptée, nous vous laissons découvrir les détails.

Bois teint de noir, patine d'usage.

Fiche technique

Ethnie
Dan / Yacouba
Pays d'origine
Libéria
Zone de collecte
Libéria, Monrovia
Ancienneté présumée
entre 1970 et 1980
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
26
Poids, en grammes
351
Socle
non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

livre Catalogue de vente

Catalogue de vente

Dorotheum Mars 2013

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Dorotheum

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre Arts d'Afrique noire no 20

Arts d'Afrique noire no 20

L'art Kota Mahongwe

  • Auteur : Louis Perrois
  • Auteur : Arts d'Afrique

Très bon texte sur le sujet des reliquaires.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre Secrets

Secrets

Fétiches d'Afrique

  • Auteur : Catherine de Clippel - Jean Paul Colleyn
  • Auteur : La Martinière

Textes très interrèssants de Colleyn, sur les rites du Mali et ceux des Yoruba.

Noir et blanc. 

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Secrets : Fétiches d'Afrique
livre La mort n'en saura rien

La mort n'en saura rien

Reliques d'Europe et d'Océanie

  • Auteur : Yves le Fur
  • Auteur : Réunion des Musées Nationaux - MNAAO

Ouvrage de référence sur le sujet... En rapprochant des « crânes parés et des crânes-reliquaires » provenant d’Océanie (Papouasie-Nouvelle Guinée, îles Salomon, Vanuatu…) et...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

LA MORT N'EN SAURA RIEN. Reliques d'Europe et d'Océanie, 12 octobre 1999 au 24 janvier 2000. Musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie
livre Les chevaux de la satire

Les chevaux de la satire

Les koredugaw du Mali

  • Auteur : Jean-Paul Colleyn, Jacques Boulay, Barbara Mellor
  • Auteur : Gourcuff

Parmi les objets d'art du Mali et des pays limitrophes du sud du fleuve Niger, les chevaux des korèdugaw constituent une étrange cavalerie. Ces chevaux de bois pour adultes, dont les qualités plastiques sont à découvrir,...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Les chevaux de la satire : Les koredugaw du Mali
livre Maske

Maske

  • Auteur : Phyllis Galembo, Chika Okeke Agulu
  • Auteur : Chris Boot

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Phyllis Galembo Maske (new ed)
Voir tous les livres