Objet vendu !

590,00 €
format_quote Tant que l'œil n'a rien vu, au cœur paix absolue format_quote

Masque Zamble polychrome - Gouro - Côte d'Ivoire

En ce qui concerne les masques, notamment, les influences sont fréquentes et dépassent parfois le niveau formel. Au-delà des considérations esthétiques, Zamble est intéressant à plus d'un égard car il constitue une charnière entre les masques profanes qui dépendent d'associations d'artistes et les masques sacrés.

Zamble, comme les exemples sacrés, est placé sous la garde d'une famille responsable de son culte mais le succès que rencontrent ses performances et la reconnaissance publiquede l'identité de son porteur le placent également dans la catégorie des masques plus profanes de divertissement. Ses interventions peuvent avoir lieu dans le cadre restreint du rituel familial pour un sacrifice offert aux ancêtres ou à l'occasion de grandes funérailles impliquant plusieurs villages.

Cette cérémonie particulière exige un énorme investissement financier pour la célébration du défunt. Ces considérations économiques contraignent d'ailleurs de plus en plus souvent les familles à organiser un évènement commun pour la commémoration de plusieurs morts à la fois. Les dignitaires invitent beaucoup de masques de villages voisins et fréquemment deux Zamble qui entrent en compétition pendant toute une journée. Ces concurrences de Zamble sont tellement célèbres qu'elles rassemblent autour de la place de danse, des spectateurs venus de villages parfois très éloignés et même de la capitale où certains résident. Pourtant, il ne s'agit pas seulement d'un divertissement car le simple fait d'assister à des spectacles qui mettent en jeu les pouvoirs surnaturels représente toujours un danger.

Il est indispensable de se protéger des attaques de sorciers par l'utilisation de multiples "gris-gris". Sans compter l'énorme potentiel surnaturel et magique qui est lié à la présence de deux Zamble qui se mesurent dans une profusion de substances protectrices et potentiellement dangereuses. Au cours de ces extraordinaires joutes chorégraphiées qui opposent deux masques, la tension et l'angoisse même croissent jusqu'au seuil de tolérance des personnes en présence. Les spectateurs (qui ont souvent consommé beaucoup d'alcool) sont très nerveux, ils se sentent agressés de toutes parts ; sous l'emprise d'une véritable paranoïa, ils ont l'impression que le danger est constant et imminent. L'atmosphère de plus en plus oppressante devient presque palpable comme si la densité de l'air augmentait sous l'effet des charges invectives magiques.

Plus la journée avance, plus on constate, çà et là, que certaines personnes se son effondrées, victimes de la combinaison redoutable de leur angoisse, de l'alcool et des maléfices. Les manifestations de cette lutte incessante contre la sorcellerie se multiplient : des verres se brisent sous l'effet de bagues-talismans qui détectent les poisons, les attaques dérapent sur les corps protégés, lavés et recouverts en différents endroits stratégiques de substances secrètes, les gens réagissent au moindre attouchement suspect. Bien entendu l'interprétation que chacun donne donne à ces évènements troublants dépend du crédit qu'il apporte à l'existence même de la sorcellerie. Mail nul ne peut nier que les incidents se précipitent ; certains, sentant leurs forces diminuer, n'hésitent pas à s'éloigner au plus vite de ce champ de bataille où les agresseurs sont invisibles.

Lorsque les Zamble se sont mesurés toute la journée, il faut annoncer le vainqueur. Le public est seul juge ; pendant les prestations, on entend sans cesse les commentaires des spectateurs qui comparent la précision, la vitesse d'exécution des deux danseurs. Certains n'hésitent pas à les interpeller par leur nom de famille, ce qui est censé les encourager et les valoriser. Les femmes restent discrètes même si elles connaissent l'identité de chaque danseur, elles n'iront pas jusqu'à prononcer leur nom : le masque reste envers et contre tout un objet sacré, donc dangereux si les interdits qui le concernent ne sont pas respectés. Finalement, un homme aura le courage d'annoncer le Zamble vainqueur.

à les interpeller par leur nom de famille, ce qui est censé les encourager et les valoriser. Les femmes restent discrètes même si elles connaissent l'identité de chaque danseur, elles n'iront pas jusqu'à prononcer leur nom : le masque reste envers et contre tout un objet sacré, donc dangereux si les interdits qui le concernent ne sont pas respectés. Finalement, un homme aura le courage d'annoncer le Zamble vainqueur.

En effet, seul un dignitaire, un homme d'une extrême sagesse et d'une grande assurance peut supporter le poids d'une telle déclaration. Il ne faut jamais perdre de vue que le Zamble perdant est un masque dont les représailles peuvent être redoutables. Une parole prononcée n'est jamais insignifiante, elle a autant de poids qu'un écrit dans notre conception occidentale de la vérité. Il est étrange d'ailleurs de constater à quel point nous sommes déformés par la qualité que nous attribuons à l'écrit au détriment de l'oral. Comme si nous perdions tout esprit critique face au contenu d'un ouvrage publié alors que nous remettons volontiers en cause ce qui nous est transmis oralement.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire un très bon texte de Anne Marie Bouttiaux.

Arts primitifs et masques Africains

Un grand classique de l'art Guro.

Le masque est récent, tout au plus années 90, mais sculpté pour la danse, bois dur, soin du détail et des peintures.

Superbement plastique et contemporain dans ses peintures.

 

Fiche technique

Ethnie
Gouro / Guro
Pays d'origine
Côte d'Ivoire
Zone de collecte
Côte d'Ivoire, Yamoussoukro
Ancienneté présumée
entre 1990 et 2000
Matière principale
bois polychrome
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
61
Poids, en grammes
1022
Socle
non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Masks of the Koranko Poro

Form, Function, and Comparison to the Toma

  • Auteur : Neil Carey
  • Auteur : Ethnos Publications

Bon ouvrage sur les Toma et voisins.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Masks of the Koranko Poro: Form, Function, and Comparison to the Toma
Voir tous les livres

L'art Baoule

du visible et de l'invisible

  • Auteur : Susan Vogel
  • Auteur : Adam Biro

Un gros livre de référence sur les Baoulés, coutumes, danses... Belles photos.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

L'Art baoulé, du visible et de l'invisible
Voir tous les livres

Insight and Artistry in African Divination

  • Auteur : Pemberton
  • Auteur : Smithsonian

Livre sur les modes de divination, de toute l'Afrique.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Insight and Artistry in African Divination
Voir tous les livres

Madagascar

Arts de la vie et de la survie

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Adeiao

Catalogue d'une exposition faite en 1989.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Madagascar, arts de la vie et de la survie : Exposition, Paris, Musée national des arts africains et océaniens, 1er mars-21 mai 1989 (Cahiers de l'ADEIAO)
Voir tous les livres

The power of headdresses

  • Auteur : Daniel P. Biebuyck and Nelly Van den Abbeele
  • Auteur : Leopold III Foundation

Très beau livre avec une iconographie consistante et des textes de fond sur le thème des ornements de tête.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The Power of Headdresses
Voir tous les livres

Akan

La statuaire de Côte d'Ivoire

  • Auteur : Giovani Franco Scanzi
  • Auteur : Genova

Ouvrage dédié aux Akan frontaliers, lagunaires et du centre de la côte d'Ivoire. Une représentation de 249 objets pour la plupart jamais photographiés avec texte en Français et en Anglais.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Voir tous les livres