Objet vendu !

150,00 €
format_quote Le sang est plus épais que l'eau... format_quote

Etrier de poulie a tisser - Baoule - Côte d'Ivoire

Provenance collection Paul Crepet

En pays Africain le tissage est un acte fondamental. 
Tisser, c’est aussi construire la parole, l’articuler, lui donner un sens.
La traduction de son nom chez les Dogons signifie "grincement de la parole".

Dans la mythologie Dogon, selon l'ethnologue G. Calame-Griaule (La Parole chez les Dogon), le métier à tisser est une métaphore de la parole primordiale :
"Les dents évoquent le peigne et la langue qui va et qui vient sans cesse dans la bouche, la navette ; la poulie, d'où proviennent les grincements caractéristiques du métier, a pour répondant le gosier, c'est-à-dire plus particulièrement l'endroit du larynx où se forment les sons; les lisses du métier sont figurées par la luette qui monte et qui descend quand on parle ; les paroles elles-mêmes sont le fil que le tisserand transforme en tissu."

Dans le métier à tisser, qui est construit à l’image de l’univers, la poulie est au centre et se situe sur la ligne d'horizon du tisserand, face à lui.

D'objet utilitaire, elle devient oeuvre d'art et expression d'une culture.
Selon les régions, ces petits objets de la vie quotidienne, sculptés avec soin, offrent d'infinies variations de représentations.

Ce sont généralement des silhouettes stylisées, des têtes d'animaux ( bovin, oiseau, antilope...), des têtes humaines ( le plus souvent féminine avec une coiffure très élaborée), des personnages janiformes accolés dos à dos, voire tête contre tête...
Plus rarement on pourra trouver la représentation d'un objet domestique ou d'un personnage en pied.

Arts primitifs et masques Africains

Pièce simple mais ancienne et authentique.

Fiche technique

Ethnie
Baoule / Baule
Pays d'origine
Côte d'Ivoire
Zone de collecte
Côte d'Ivoire, Yamoussoukro
Ancienneté présumée
circa 1950
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Hauteur, en cm
14
Socle
oui

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

TAB - Du couteau au sabre

Armes traditionnelles d'Afrique 2

  • Auteur : Tristan Arbousse Bastide
  • Auteur : Archaeopress

Cette recherche s’inscrit dans le projet global d’étude des armes traditionnelles du continent africain. Sont traitées des catégories techniques ignorée dans ma précédente recherche. Il s'agit d'une...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Armes Traditionnelles D'Afrique (Dagues, Poignards, Glaives, Epees, Tranchets Et Couperets): Approche Regionale Et Classification Technique, ... Archaeological Reports (BAR) International)

Götter Geister Ahnen

Afrikanische Sculpturen in Deutschen Privatsammlungen

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Villa Stuck München

Belle iconographie.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

L'image de l'esprit

La tradition du masque Africain, évolution et continuité

  • Auteur : Esther A. Dagan
  • Auteur : Galerie Amrad

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Fang

Visions d'Afrique

  • Auteur : Louis Perrois
  • Auteur : 5 Continents

Rédigé par Perrois, un ouvrage qui a une bonne tenue, forcément !

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Fang

Poulies

  • Auteur : Goy Bertrand
  • Auteur : Vanuxem

Catalogue d'une exposition de la galerie Renad Vanuxem, à Paris. Un des rares ouvrages sur le sujet, belles photos, et petit texte explicatif.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Poulies ; Pulleys

Le peyotl

la plante qui fait les yeux émerveillés

  • Auteur : A. Rouhier
  • Auteur : Guy Trédaniel

Vous trouvez d'abord une presentation botanique avec explication biologique des effets. Puis vous avez l'etude sociologique, le compet rendu ethnographique et l'exposition des coutumes avec mythes.
Plus loin on fait aussi mention de l'usge des...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Le Peyotl. La Plante qui fait les yeux émerveillés
Voir tous les livres