Objet vendu !

format_quote La mort doit être un beau voyage car personne n’est revenu format_quote

Masque en alliage de metal - Dioula - Côte d'Ivoire

Le cuivre a toujours été un matériau rare et coûteux dans toute l'Afrique.
Son emploi, brut ou comme composant principal d'un alliage, était une opération lourde de sens.
De plus, la technique de fonte à la cire perdue exigeait les compétences et le temps d'un artisan spécialisé.

Tout cela explique la rareté relative des masques en métal, comparativement aux créations en bois.

Les masques métalliques ou en alliage de métal n'étaient jamais des masques destinés à divertir.
Leur rôle était très cérémoniel, en rapport au prestige conféré par l'alliage de cuivre les composant.

Comme le fondeur lui-même, le métal reste lié à la terre et au feu, répandant mystère et terreur. Les masques métalliques étaient donc puissants et craints.

Leur couleur rappelait le sang, celui des sacrifices, des exécutions, des guerres.

Mais l'éclat du cuivre, c'est aussi le dynamisme, symbole de fertilité et de vitalité.

Ces masques en métal sont principalement représentés en Afrique de l'Ouest, et hormis une exception en RDC Zaire, aucune autre région n'en a réalisé.
Il existe de petites variantes, avec parfois du métal repoussé (Zaire, Sierra Léone) et des masques en fer noir martelé (Mali, Bambara).

D'après pages 59 et suivantes du livre de Laure Meyer : Les arts des métaux en Afrique noire, chez Sépia.

Arts primitifs et masques Africains

Provenance collection particulière

Les masques Dioula restent rares. En voici un exemplaire ancien avec une belle patine de fouilles, oxydation croutée en surface. Splendide, probablement avant 1950

Fiche technique

Ethnie
Dioula / Dyula
Pays d'origine
Côte d'Ivoire
Zone de collecte
Côte d'Ivoire, Yamoussoukro
Ancienneté présumée
indéterminée
Matière principale
alliage bronzier
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
32
Poids, en grammes
3,2
Socle
oui

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

livre Le sensible et la force

Le sensible et la force

Photographies de Hugues Dubois

  • Auteur : François Neyt
  • Auteur : Musée Royal de l'Afrique Centrale, Tervuren

Magnifiques photos en noir et blanc.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Le Sensible & la Force
livre Perles d'Afrique

Perles d'Afrique

  • Auteur : Marie-Françoise DELAROZIERE
  • Auteur : Edisud

Première édition, toilée de cet ouvrage très complet sur les perles.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Perles d'Afrique
livre In search of art in black Africa

In search of art in black Africa

  • Auteur : Frans M.Olbrechts
  • Auteur : Antwerp Ethnographic Museum

Belle iconographie, textes importants.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre La danse des Eguns

La danse des Eguns

Un rituel en terre Vaudou

  • Auteur : Hélène et Jean-Jacques Ducos
  • Auteur : Kubik Editions

Belles photos de mascarades Egun.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

La danse des Eguns : Un rituel en terre vaudou
livre Dynamique de l'art Bidjogo

Dynamique de l'art Bidjogo

  • Auteur : Danielle Gallois Duquette
  • Auteur : Instituto de Investigaçao Cientifica Tropical

Ouvrage de fond très complet sur l'ar Bidjogo, Bijogo, planches photos en noir et blanc.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

DYNAMIQUE DE L'ART BIDJOGO
livre Art of Equatorial Guinea

Art of Equatorial Guinea

The Fang Tribes

  • Auteur : Louis Perrois, Marta Sierra Delage
  • Auteur : Rizzoli

The Fang tribes of Cameroon, Gabon and Equatorial Guinea carved polished wooden statues, used in ancestor worship, that are fiercely enigmatic and were said to possess certain powers. Manipulation of these naked female and male figures was believed to resuscitate the...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The Art of Equatorial Guinea: The Fang Tribes
Voir tous les livres