Objet vendu !

260,00 €
format_quote Qui dit bonjour madame, dit au revoir l'argent... format_quote

Poupee Biiga - Mossi - Burkina Faso - Poupees d’afrique

"Ces sculptures, dont l'utilisation est à la fois sacrée et profane, présentent une conception plastique hautement maîtrisée qui, simplifiant à l'essentiel la forme, en développe les éléments fondamentaux avec équilibre et légèreté.
Le cou de la figurine est toujours fort long.

L'absence de bras et de jambes renforce la primauté d'autres parties du corps, à savoir les seins et la tête, synonymes les uns de gestation, l'autre de statut, suggéré par la forme de la coiffure.

Cette dernière peut évoquer le zu-rusega, manière de disposer les cheveux en cimier avec l'extrémité postérieure roulée, très appréciée par les femmes mûres et à laquelle les petites filles n'ont pas droit.

La longue mèche frontale disposée au milieu du visage des jeunes filles est représentée très régulièrement.
Au-dessous de la coiffure, des traits gravés esquissent à peine les linéaments du visage. Les seins, au contraire, sont puissamment développés, pleins et allongés.
Leur étirement renvoie à une pratique traditionnelle de massage des seins de l'accouchée, exécutée afin de faciliter la montée de lait. "

...

"Le biiga n'est donc pas uniquement une représentation de la beauté féminine, il est aussi conçu pour être le réceptacle privilégié de cette substance immortelle qui permettra une nouvelle naissance.

Cet objet, transmis de mère en fille, véhicule un symbolisme complexe.
Jalousement gardé par la jeune épouse, il deviendra par la suite le jouet de sa fillette, dont le comportement sera étroitement surveillé par un entourage féminin omniprésent :
négliger la " poupée ", c'est négliger sa propre personne et celle du bébé qu'elle pourra, à son tour, mettre au monde et dont la naissance est étroitement liée à la vertu de l'objet d'abriter un nouveau siiga.

Le biiga symbolise donc une réalité qui veut se substituer à l'enfant pour le précéder dans le temps : il est à la fois le support matériel de la substance immortelle d'un ancêtre ;
de la partie agissante et impersonnelle de la parcelle de cette substance que l'enfant recèle; de la nouvelle substance immortelle qui permettra une future naissance.

On pourrait presque dire que le biiga semble être conçu pour conforter le rêve caché de toute femme mooga :
la transmission d'une parcelle de la substance ancestrale de la " mère mythique ", Yenenga."

Texte de Daniela Bognolo extrait de Arts d'Afrique, éditions Dapper

 

 

Arts primitifs et masques Africains

Bois dur, patine lustrée blonde, incisions géométriques.

Fiche technique

Ethnie
Mossi
Pays d'origine
Burkina Faso
Zone de collecte
Burkina Faso, Ouagadougou
Ancienneté présumée
entre 1960 et 1970
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
22
Poids, en grammes
175
Socle
non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

livre Art in Tanzania

Art in Tanzania

The annual event - 2001

  • Auteur : Nipela
  • Auteur : Neumeister Afrika

Beau catalogue.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre Catalogue de vente

Catalogue de vente

Auktion 51 / 23 juin 2012

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Neumeister Afrika

Catalogue de la vente annuelle de la maison Neumeister à Munich.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre Ewé du Togo

Ewé du Togo

Le culte du Colon

  • Auteur : Réginald Groux, Yasmina Chenoufi
  • Auteur : Galerie Noir d'Ivoire

Très bel ouvrage sur le sujet avec un texte d'étude très complet et utile.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

EWE DU TOGO - LE CULTE DU COLON - GALERIE NOIR D'IVOIRE
livre Magazine Tribal Art

Magazine Tribal Art

No 2004/06 - Apprentissage Yoruba

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Tribal Art

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre Andolo

Andolo

L'art funéraire Sakalawa a Madagascar

  • Auteur : Sophie Goedefroit, Jacques Lombard
  • Auteur : BIRO

Ce livre est une histoire de la sculpture funéraire du XVIIe au XIXe siècles chez les Sakalava de la côte ouest de Madagascar. A travers une analyse détaillée et magnifiquement illustrée.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Andolo : L'art funéraire Sakalava à Madagascar
livre Objets signes d'Afrique

Objets signes d'Afrique

  • Auteur : Luc de Heusch
  • Auteur : Snoeck-Ducaju & &Zoon

Textes réunis par Luc de Heusch à l'occasion de l'exposition "Trésors cachés" au Musée royal de l'Afrique centrale Tervuren.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Objets-Signes d’Afrique [par : Heusch (Luc de)], Snoeck-ducaju ; Zoon, 1985
Voir tous les livres