Objet vendu !

format_quote Il n'est pas interdit de tricher mais il est interdit de se faire prendre format_quote

Masque en alliage de metal - Dioula - Côte d'Ivoire

Le cuivre a toujours été un matériau rare et coûteux dans toute l'Afrique.
Son emploi, brut ou comme composant principal d'un alliage, était une opération lourde de sens.
De plus, la technique de fonte à la cire perdue exigeait les compétences et le temps d'un artisan spécialisé.

Tout cela explique la rareté relative des masques en métal, comparativement aux créations en bois.

Les masques métalliques ou en alliage de métal n'étaient jamais des masques destinés à divertir.
Leur rôle était très cérémoniel, en rapport au prestige conféré par l'alliage de cuivre les composant.

Comme le fondeur lui-même, le métal reste lié à la terre et au feu, répandant mystère et terreur. Les masques métalliques étaient donc puissants et craints.

Leur couleur rappelait le sang, celui des sacrifices, des exécutions, des guerres.

Mais l'éclat du cuivre, c'est aussi le dynamisme, symbole de fertilité et de vitalité.

Ces masques en métal sont principalement représentés en Afrique de l'Ouest, et hormis une exception en RDC Zaire, aucune autre région n'en a réalisé.
Il existe de petites variantes, avec parfois du métal repoussé (Zaire, Sierra Léone) et des masques en fer noir martelé (Mali, Bambara).

D'après pages 59 et suivantes du livre de Laure Meyer : Les arts des métaux en Afrique noire, chez Sépia.

Arts primitifs et masques Africains

Provenance collection particulière allemande

Les masques Dioula sont rare, mais voici un bel exemplaire soclé issu de la collection de l'un de nos clients.

Fiche technique

Ethnie
Dioula / Dyula
Pays d'origine
Côte d'Ivoire
Zone de collecte
Côte d'Ivoire, Yamoussoukro
Ancienneté présumée
entre 1950 et 1960
Matière principale
alliage bronzier
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
26
Poids, en grammes
732
Socle
oui

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

livre Masques vivants de Côte d'Ivoire

Masques vivants de Côte d'Ivoire

  • Auteur : Gnonsoa Angele, Kouakou Albert, Kore Guei, Oberle
  • Auteur : Saep

Un ouvrage avec une rare iconographie sur les masques "vivants", c'est à dire complets et en mouvement. Si vous trouvez ce livre, n'hésitez pas. Les textes de fond sur le sujet sont également d'un très bon niveau.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Masques vivants de Cote d'Ivoire
livre Objets Blessés

Objets Blessés

La réparation en Afrique

  • Auteur : Gaetano Speranza
  • Auteur : 5 Continents

Cet ouvrage, abondamment illustré par des objets choisis dans les collections du musée du quai Branly, est publié à l'occasion d'une exposition qui pose pour la première fois les questions de l'importance et du sens...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Objets blessés : La réparation en Afrique
livre Wood sculptures of the Makonde people

Wood sculptures of the Makonde people

Album

  • Auteur : Lourenco Marques 1963
  • Auteur : Inconnu

Noir et blanc reliure spirale.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

A Host of Devils: The History and Context of the Making of Makonde Spirit Sculpture
livre Ames de formes, Formes de lames

Ames de formes, Formes de lames

  • Auteur : Danny de Waele, Luc Lefebvre
  • Auteur : Collection Dany de Waele

Bel ouvrage de deux collectionneurs

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre Sculptures des trois Volta

Sculptures des trois Volta

Bobo, Bwa, Mossi, Lobi, Gurunsi

  • Auteur : G. Massa, JC. Lauret
  • Auteur : Sepia

Représentatives des statuaires lobi, bobo, bwa, gurunsi et mossi, ethnies du Burkina Faso, riveraines des Trois Volta, les 135 pièces présentées dans cet ouvrage soigné n'avaient, pour la plupart, jamais été...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Sculptures des Trois Volta
livre La mort n'en saura rien

La mort n'en saura rien

Reliques d'Europe et d'Océanie

  • Auteur : Yves le Fur
  • Auteur : Réunion des Musées Nationaux - MNAAO

Ouvrage de référence sur le sujet... En rapprochant des « crânes parés et des crânes-reliquaires » provenant d’Océanie (Papouasie-Nouvelle Guinée, îles Salomon, Vanuatu…) et...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

LA MORT N'EN SAURA RIEN. Reliques d'Europe et d'Océanie, 12 octobre 1999 au 24 janvier 2000. Musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie
Voir tous les livres