Objet vendu !

202,00 €
format_quote Les traces de l'éléphant effacent celles de l'antilope format_quote

Poupee Biiga - Mossi - Burkina Faso - Poupees africaines

Très belle poupée Biiga, taille moyenne, gainée de cuir souple cousu et patiné.

Bois dur.

Pas de socle.

"Ces sculptures, dont l'utilisation est à la fois sacrée et profane, présentent une conception plastique hautement maîtrisée qui, simplifiant à l'essentiel la forme, en développe les éléments fondamentaux avec équilibre et légèreté. Le cou de la figurine est toujours fort long.

L'absence de bras et de jambes renforce la primauté d'autres parties du corps, à savoir les seins et la tête, synonymes les uns de gestation, l'autre de statut, suggéré par la forme de la coiffure. Cette dernière peut évoquer le zu-rusega, manière de disposer les cheveux en cimier avec l'extrémité postérieure roulée, très appréciée par les femmes mûres et à laquelle les petites filles n'ont pas droit.

La longue mèche frontale disposée au milieu du visage des jeunes filles est représentée très régulièrement. Au-dessous de la coiffure, des traits gravés esquissent à peine les linéaments du visage. Les seins, au contraire, sont puissamment développés, pleins et allongés. Leur étirement renvoie à une pratique traditionnelle de massage des seins de l'accouchée, exécutée afin de faciliter la montée de lait. "

...

"Le biiga n'est donc pas uniquement une représentation de la beauté féminine, il est aussi conçu pour être le réceptacle privilégié de cette substance immortelle qui permettra une nouvelle naissance.

Cet objet, transmis de mère en fille, véhicule un symbolisme complexe. Jalousement gardé par la jeune épouse, il deviendra par la suite le jouet de sa fillette, dont le comportement sera étroitement surveillé par un entourage féminin omniprésent : négliger la " poupée ", c'est négliger sa propre personne et celle du bébé qu'elle pourra, à son tour, mettre au monde et dont la naissance est étroitement liée à la vertu de l'objet d'abriter un nouveau siiga.

Le biiga symbolise donc une réalité qui veut se substituer à l'enfant pour le précéder dans le temps : il est à la fois le support matériel de la substance immortelle d'un ancêtre ; de la partie agissante et impersonnelle de la parcelle de cette substance que l'enfant recèle; de la nouvelle substance immortelle qui permettra une future naissance.

On pourrait presque dire que le biiga semble être conçu pour conforter le rêve caché de toute femme mooga : la transmission d'une parcelle de la substance ancestrale de la " mère mythique ", Yenenga."

Texte de Daniela Bognolo
extrait du très beau livre que nous vous conseillons
Art d'Afrique, aux éditions Gallimard/Dapper

Fiche technique

Ethnie
Mossi
Zone de collecte
Burkina Faso, Ouagadougou
Ancienneté présumée
entre 1970 et 1980
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
30
Poids, en grammes
240
Socle
non

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

The Perfect Form

On the track of african tribal currency

  • Auteur : Roberto Ballarini
  • Auteur : Africa Curio SAS

La bible des monnaies dites primitives, un ouvrage qui fera date pour tous les amateurs de monnaies dites "primitives". A posséder absolument.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The perfect form. On the track of african tribal currency

L'âme de l'Afrique

Masques et sculptures

  • Auteur : Serge Diakonoff
  • Auteur : Les Editions de l'amateur

Depuis 50 ans, Serge Diakonoff a parcouru le monde pour constituer une collection de plus de 900 masques et sculptures et présente ici, pour la première fois, l'ensemble de l'art tribal africain à travers une
sélection...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

L'âme de l'Afrique : Masques et sculptures

Afrique Noire

Archives des colonies

  • Auteur : Jacques Borgé et Nicolas Viasnoff
  • Auteur : Editions de Lodi

Images d'époque sur la croisière noire et les territoires coloniaux.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Afrique Noire : Les archives

Corps sculptés, corps parés, corps masqués

Chefs d'oeuvre de Côte d'ivoire

  • Auteur : Noelle Aubry, Marc Augé
  • Auteur : Ministére de la Coopération et du développement

Exposition galeries nationales du grand palais, Paris, 18 octobre, 15 décembre 1989.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Corps sculptés, corps parés, corps masqués - chefs d oeuvre de Côte-d Ivoire

Ciwara

Chimères Africaines

  • Auteur : Jean-Paul Colleyn, Lorenz Homberger
  • Auteur : 5 Continents

Publié à l'occasion d'une des expositions inaugurales du musée du quai Branly, ce catalogue abondamment illustré retrace les grandes lignes de l'histoire de ces masques fameux, depuis leur condition d'être composite,...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Ciwara : Chimères africaines

Art, magie et médecine en Afrique Noire

exposition de septembre et octobre 2008

  • Auteur : Alain Lecomte, Raoul Lehuard
  • Auteur : Gallerie Alain Lecomte

Catalogue de l'expo, pièces peu courantes.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Fatal Beauty : Traditional weapons of Central Africa