COLLECTION B. MIGNOT

0,00 €
format_quote Ce n'est pas celui qui a faim qui mange, mais celui qui a la nourriture format_quote

Masque Buffle Mbawa - Yaka - RDC Zaire

La société d’initiation chez les Yaka est le NKANDA et le MUKANDA chez les Suku.
Elle s’occupe des jeunes gens de 10 à 15 ans afin de leur prodiguer un enseignement tant sur le plan des connaissances (dans tous les domaines y compris les chants, les danses, les contes traditionnels, les plantes médicinales…) que sur le plan de l’épanouissement physique.

L’initiation met particulièrement l’accent sur l’importance de la descendance et par conséquent sur les pratiques sexuelles.

L’enseignement s’étale sur une ou trois années au cours desquelles les jeunes sont éloignés du village pendant des temps de retraite.

L’initiation prend fin avec la circoncision et c’est l’occasion de grandes cérémonies.
De manière générale, les masques d’initiation ont un nez proéminent, « en trompette » ou retroussé; marque d’une puissance sexuelle certaine.

Tous ces masques sont brulés à la fin de l'initiation.
On coupe alors les nez et on recueille leur cendre afin de la conserver pour la prochaine cérémonie de circoncision.

Il existe une hiérarchie dans les masques d’initiation Yaka :
Le Ndeemba est le masque "courant" qui peut être porté par les jeunes initiés et le Kholuka est le plus important.

Ce dernier apparaît seul lors des cérémonies marquant la fin de la période de réclusion.
C’est un masque toujours très coloré.
Des petites scènes sont représentées sur la face ou surmontent le masque, toujours avec une composante sexuelle ou en rapport avec les cycles du soleil et de la lune.
Il en existe une très grande créativité des formes.

Auprès des masques en bois utilisés par les Yaka, cohabitent des masques végétaux.
Le plus remarquable est probablement le masque Mbawa à base d'une armature de roseaux recouverte de raphia et de tissus.
Il est le plus souvent décoré de becs d'oiseaux et de cornes de buffle.

Il semble que le Mbawa intervient peu lors des cérémonies d'initiation.
I l peut être « l'assistant » du Kakungu et a pour fonction de susciter lui aussi la peur.

Contrairement au Kakungu qui est fabriqué par le sculpteur confirmé appelé Kalaweeni (« celui qui fait les choses qui conviennent »), le Mbawa peut être exécuté par un « sorcier »
Il est généralement utilisé pour lutter contre les maladies ou pour chasser des pluies trop fortes.
Néanmoins les rôles du Mbawa et du Kakungu diffèrent selon les régions de culture Yaka.
Un article passionnant sur le Mbawa (et plus généralement sur les sociétés Yaka) été écrit par Arthur P. Bourgeois qui est un grand spécialiste de la culture Yaka :
Mbawa-Pakasa. L'image du buffle chez les Yaka et leur voisins
reproduit sur un beau site traitant des arts de l'Afrique noire .
Avec l'aimable autorisation de "Détours des Mondes"

Bourgeois nous apprend encore ceci à propos du buffle :

Le buffle (« pakasa ») chez les Yaka du Sud-Ouest du Zaïre est associé aux hommages les plus élevés ainsi qu'à des implications surnaturelles.
La référence à cet animal se remarque dans les régalia des chefs supposés contrôler les agressions et la sorcellerie.

Les masques représentant un buffle (« mbawa ») sont l'extension corporelle de pouvoirs sorciers.
Le « kakuungu », autre masque, est cependant plus puissant que le « mbawa » même si celui-ci est plus fréquent (accouchement, intronisation d'un chef, effrayer la foule, etc) et est une extension de l'autorité.

 

Arts primitifs et masques Africains
Collection privée

Splendide et rare faisant partie d'une paire de la même main, l'autre étant un masque maison.

Structure en branchage, recouverte d'un "bonnet" de fibres tressées. Une couche de résine (?) recouvre l'ensemble et permet de le rigidifier.

Vient ensuite la polychromie.

Il est possible de voir un exemple proche dans le livre "lMasques Africains, l'autre visage" cataloguie Barbier Mueller, page 194.

Fiche technique

Ethnie
Yaka
Pays d'origine
Congo, Rép. Dém.
Zone de collecte
Congo, Rép. Dém., Kinshasa
Ancienneté présumée
circa 1950
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
ex collection particulière Europe
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
40
Poids, en grammes
Socle
non

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Yaka présent majoritairement dans la région de Kwango

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

Meisterwerke der Makonde

Kunst aus Africa

  • Auteur : Max Mohl
  • Auteur : Max Mohl

Par l'un des spécialiste en la matière. Belle iconographie couleur et noir et blanc, photos ethno, notamment de scarifications.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Shrunken Heads

Tsantsa

  • Auteur : Castner
  • Auteur : Feline Press

Livre bien documenté sur les rituels des têtes réduites des indiens Shuar, autrement connus sous le nom inapproprié de Jivaros.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Shrunken Heads: Tsantsa Trophies and Human Exotica

Chasseurs et guerriers

  • Auteur : Christiane Falgayrettes-Leveau, Youssouf Tata Ciss
  • Auteur : Dapper

Les royaumes africains, comme partout ailleurs, se sont édifiés par la force des armes. Les œuvres dans cet ouvrage, figures équestres en terre cuite réalisées dès le XIIe siècle, couteaux et...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Chasseurs et Guerriers

Fang

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Dapper

Ce livre reproduit une importante collection de "Byeri"(figures de reliquaire Fang) et quelques masques et objets de la même ethnie.
Le texte est en grande partie consacré à l'ouvrage de Günter TESSMANN "Die...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Fang

Zulu beadwork

Talk with beads

  • Auteur : Hlengiwe Dube
  • Auteur : Africa Direct

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Zulu Beadwork: Talk with Beads by Hlengiwe Dube (2009) Perfect Paperback

Lobi

Visions of Africa

  • Auteur : Daniela Bognolo
  • Auteur : 5 Continents

Bel ouvrage de fond sur cette ethnie.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Lobi