Objet vendu !

170,00 €
format_quote Le mariage est comme une place assiégée : ceux qui sont dehors veulent y entrer, et ceux qui sont dedans veulent en sortir format_quote

Statuette anthropomorphe Iginga - Lega - RDC Zaire

Chez les Lega, les figurines en ivoire et en bois occupent une place importante dans le culte dit "du Bwami".

Cette société réglait toute la vie sociale et politique des Léga.
Divisée en 4 ou 7 grades suivant les régions, elle requérait de nombreux emblèmes.
Franchir un échelon nécessitait une série d'initiations, des présents et des paiements réglés par le lignage.
Cela signifiait que l'on avait acquis une certaine sagesse et une morale individuelle.

Les grandes cérémonies organisées pour l'accession au grade le plus élévé exigeaient la construction de villages entiers pour héberger le clan de l'impétrant et les invités membres d'autres clans qui se déplacaient parfois de fort loin.

La circoncision était une étape indispensable pour l'entrée dans le Bwami.
Elle était accompagnée d'un enseignement de proverbes et la manipulation d'objets dotés d'une signification morale et pratique.
La cérémonie d'accession au Kindi était marquée par le dévoilement du "panier du pouvoir" qui contenait les insignes, cuillères et statuettes.
D'après page 570 de l'Art Africain" - Mazenod

La plupart des statuettes sculptées expriment de prime abord des qualités physiques souhaitées par les Léga.
Mais elles sont aussi et surtout des objets initiatiques exprimant des métaphores à plusieurs niveaux de compréhension.

Elles peuvent illustrer un proverbe particulier ou faire allusion à un événement précis.
Ainsi une statuette à multiples visages signifie le don de double vue, elle représente le chasseur d'éléphant qui va en même temps le voir et regarder derrière lui pour appeler des renforts.
Un bras levé figure la lamentation que provoque la sorcellerie et l'arbitrage des querelles.
Une figure en zig Zag, un homme qui court et repart en arrière. Lles objets courbés, que le jeune doit prendre soin du vieux qui ploie sous les charges magiques...
Les boutons sur la tête, le chapeau des grands initiés...
Toutes les statues portent un nom et racontent une histoire.
D'après "l'Art Africain" Mazenod page 571
Pour plus d'exemples, faites un tour sur "Détours des mondes"...

D. Biebuyck a répertorié 2 grandes familles d'appartenance pour ces objets :

  • les Kalimbangoma, statuettes antropo ou zoomorphes en bois et parfois en ivoire pour les deux derniers grades du Bwami que sont Yananio et Kindi
  • les Maginga (singulier Iginga), principalement en ivoire, gardées par les hauts gradés du Bwami.
    Exception : certaines femmes du grade Kanyamwa qui en possèdent.

les Maginga sont les plus puissantes.
Lors des cérémonies, elles sont frottées à l'huile de palme ce qui leur donne cette belle couleur jaune d'or.
Il arrive aussi parfois de les "râper", la sciure et les copeaux entrant dans des potions médicinales à ingérer ".
D'après "lArt of the Lega " E. Cameron pages 116, 120, 131.

Arts primitifs et masques Africains

Petite Iginga àen bois mi-dur patine couleur miel avec  restes d'argile blanc.

Elle n'est pas forcément très ancienne, mais c'est une belle pièce, bien travaillée et dont l'expression avec ses yeux absent dégage beaucoup de présence.

 

Fiche technique

Ethnie
Lega / Balega
Pays d'origine
Congo, Rép. Dém.
Zone de collecte
Congo, Rép. Dém., Kinshasa
Ancienneté présumée
entre 1990 et 2000
Matière principale
bois
Aspect de surface
d'usage
Etat apparent
très bon état
Etat de conservation
dans son jus
Appartenance
collecte in situ
Test laboratoire
non testé
Hauteur, en cm
25
Poids, en grammes
560
Socle
oui

Pour découvrir cette ethnie, et d'autres objets de cette ethnie, cliquez sur son nom !

Ethnie Lega / Balega présent majoritairement dans la région de Shabunda

Références bibliographiques pouvant vous être utiles

livre Serrures du pays Dogon

Serrures du pays Dogon

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Adam Biro

Bénéficiant de l'analyse des différents types de serrure par Francine NDiaye, historienne de l'art et anthropologue, ce livre montre combien les Dogon savent avec bonheur allier l'esthétique à l'utile.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Serrures du Pays Dogon
livre Africa

Africa

Arts & Cultures

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : John Mack

Using selected objects from the British Museum, which holds the world's largest collection of African art, this volume offers an introduction to both traditional and contemporary works.

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Africa: Arts and Culture
livre Femmes

Femmes

  • Auteur : Falgayrettes-Leveau, Marc Etienne, Jean-Paul Coll
  • Auteur : Dapper

Comment les femmes apparaissent-elles dans les arts de l’Afrique ?
Réservés aux cultes ou utilisés au quotidien, les objets sont réalisés, en général, par les hommes et pour des pratiques dont ils ont la...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Femmes dans les arts d'Afrique
livre Magazine Tribal Art

Magazine Tribal Art

No 2004/06 - Apprentissage Yoruba

  • Auteur : Collectif
  • Auteur : Tribal Art

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

livre The Cutting Edge

The Cutting Edge

West Central African 19th Century Throwing Knives in the National Museum of Ethnology Leiden

  • Auteur : A. M. Schmidt, P. Westerdijk
  • Auteur : Leyden

Central African throwing knives constitute a unique category of weapons found nowhere else in the world. The products of extraordinary craftmanship and inventiveness on the part of Central African blacksmiths, they are objects of aesthetic appeal. The are also...

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

The cutting edge : West Central African 19th century throwing knives in the National Museum of Ethnology, Leiden / A.M. Schmidt & P. Westerdijk
livre Pomdo, Mahen, Yafe et Nomoli

Pomdo, Mahen, Yafe et Nomoli

Exposition Yohann Levy

  • Auteur : Aldo Tagliaferri
  • Auteur : Johann Levy

Catalogue de l'expo rue mazarine septembre octobre 2003

add_shopping_cart Acheter le livre sur amazon

Voir tous les livres